Gabonews (Libreville)

16 Juin 2012

Afrique: Le Saoti club de Libreville s'ouvre à l'Afrique

Libreville — Pour ses 24 années d'existence, l'Open du club Saoti de Libreville a opté pour l'ouverture à l'international avec pour la première fois, l'invitation des pays du continent à la participation de sa 24ème édition dont la version réservée aux professionnels débute lundi à Libreville.

Réservé jusque-là exclusivement aux tennismen locaux, le club Saoti, en pleine restructuration, a décidé d'ouvrir son open aux tennismen venus d'autres pays d'Afrique.

"C'est une grande première pour notre club en pleine restructuration. Nous sommes le N°1 du tennis gabonais, nous abritons les grands tournois et possédons 8 courts fonctionnels.

Nous avons décidé d'apporter une nouvelle dimension à notre Open c'est pourquoi nous nous sommes ouverts à l'extérieur", a indiqué Jean Komi Vivon, un des responsables du club, heureux de voir des joueurs de 9 pays d'Afrique répondre à l'invitation.

"Nous aurons la crème du tennis de l'Afrique de l'ouest et du centre à Libreville, certains joueurs sont déjà dans nos murs et d'autres sont attendus avant le début de l'épreuve", a-t-il ajouté.

Pour cette grande première, 4 pays de l'Afrique centrale et 5 pays de l'Afrique de l'ouest seront présents pour se disputer les places d'honneur du tournoi qui sera une première également doté d'un montant de 5.000.000 Fcfa.

Ads by Google

Copyright © 2012 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.