Sénégal: Le CUS-ONAS appelle à plus de responsabilité dans l'entretien du réseau d'assainissement

Dakar — Le Cadre unitaire des syndicats de l'Office national de l'assainissement du Sénégal (CUS-ONAS) invite les populations à plus responsabilité dans l'entretien du réseau d'assainissement durant la saison des pluies.

"Nous invitons la population à être plus citoyenne. Il faut avoir de la responsabilité parce que les installations de l'ONAS appartiennent à tous les Sénégalais et c'est l'argent du contribuable que l'Etat met pour qu'on crée des infrastructures", a notamment dit Bachir Fall, coordonnateur du CUS lors d'une assemblée générale des travailleurs de l'ONAS.

"Les vols de plaques et les déchets qu'on jette dans le réseau constituent de grosses difficultés pour l'ONAS. Aussi, les gens se branchent clandestinement dans le réseau et cela engendre des problèmes", a-t-il dénoncé.

"Ce branchement clandestin, a expliqué M. Fall, s'il ne respecte pas les normes, les eaux retournent (à leur point de départ) quand le réseau est chargé", ce qui va créer des nuisances au voisinage.

Selon lui, le personnel de l'ONAS a été sensibilisé pour faire face au problème de l'assainissement durant l'hivernage.

"L'ONAS s'est toujours sacrifié pour le bien-être des populations. En tout cas, concernant l'usine de Cambérène, toutes les dispositions techniques sont prises. Nos installations étaient noyées dans les eaux mais aujourd'hui, l'Etat a mis la main à la poche pour nous permettre de corriger cette difficulté", a-t-il dit.

Ads by Google

Copyright © 2012 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.