L'Express (Port Louis)

25 Août 2012

Ile Maurice: Affaire Gros Derek - Arrestation d'un 3e complice présumé, un employé du mauritius trochetia

Un nouveau suspect a été présenté ce samedi 25 août devant la Bail and Remand Court dans le cadre des investigations de la brigade anti-drogue sur le réseau de Gros Derek. Hassen Maudarbacus, 37 ans, travaille 'a bord du Mauritius Trochetia (photo).

Hassen Maudarbaccus est soupçonné d'être la personne qui jetait en mer les colis d'héroïne alors que le navire, en provenance de Madagascar, approchait la rade de Port-Louis.

Le 3e complice présumé de Rudolphe Dereck Jean-Jacques, travaille 'a bord du Mauritius Trochetia. Il a été arrêté par la brigade anti-drogue de Plaine-Verte, vendredi soir et présenté dans la matinée de ce samedi 25 août 2012, devant la Bail and Remand Court.

Une accusation provisoire de trafic de drogue a été retenue contre lui. Son interrogatoire se poursuit.

Cette nouvelle arrestation intervient plus d'un mois après la saisie de 12 kilos d' héroïne évaluée 'a Rs180 millions. Il s'agit de la plus importante saisie de l'histoire.

Ads by Google

Copyright © 2012 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.