25 Août 2012

Sénégal: DIC - Le directeur de la RFM sort libre, mais reste à la disposition de la police

Dakar — Le directeur de la Radio Futurs Médias (RFM, privée), Alassane Samba Diop, entendu par la Division des investigations criminelles (DIC) suite à l'entretien que lui a accordé vendredi le numéro 2 d'Ansar Dine, Oumar Hamha, est sorti libre des locaux de la DIC, samedi, en début d'après-midi, a constaté l'APS.

S'adressant à la presse, il a précisé que son audition s'inscrit "dans le cadre d'une enquête normale de la Police" et qu'elle était relative à l'interview que lui a accordée ce responsable de l'organisation islamiste, qui fait partie des groupes armés qui occupent depuis plusieurs mois le nord Mali.

Il a ajouté que les enquêteurs de la DIC lui ont demandé de "rester à la disposition de la Police". Le directeur de la RFM a toutefois dit qu'il ne comprend pas sa convocation, indiquant que ce n'est pas la première fois que l'on diffuse un entretien avec un responsable de cette organisation. Selon lui, "on entend Ansar Dine sur toutes les radios du monde".

Dans l'interview qu'il a accordée à Alassane Samba Diop, le numéro 2 d'Ansar Dine déclare notamment que cette organisation "est prête à +transporter la guerre dans les capitales des pays membres de la CEDEAO+, si cette organisation sous-régionale "envoie des troupes au nord Mali, rebaptisé Etat islamique de l'Azawad".

Tout au long de son audition, ses confrères du groupe Futurs médias et ceux de la télé privée Walf TV étaient notamment présents devant les locaux de la Police judiciaire, à Dakar.

Ads by Google

Copyright © 2012 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.