Sidwaya (Ouagadougou)

Burkina Faso: Emplois dans les sites miniers - Bissa Gold annonce la création de 600 emplois

Le directeur général adjoint de la société minière Bissa Gold, Christian Ouédraogo, a indiqué le 17 août 2012 à Boulsa, que « 500 à 700 emplois permanents sont prévus » lorsque la mine sera en phase d'exploitation, à partir de 2013.

Le directeur général adjoint de la société Bissa Gold, Christian Ouédraogo, a annoncé la création de 500 à 700 postes dans sa mine à partir de 2013, au cours d'une rencontre avec les couches socioprofessionnelles de la province du Namentenga, le 17 août 2012 à Boulsa.

« 500 à 700 emplois permanents sont prévus en phase d'exploitation (de la mine), à partir de 2013 », a-t-il dit. Il a fourni des détails sur le profil des agents recherchés et la procédure de recrutement. D'autres informations sur la société, sa culture et ses ambitions, ont été fournies par M. Ouédraogo et son staff. A cette rencontre présidée par le secrétaire général de la province, Macaire Kinda, l'équipe de Bissa Gold a fait face à de nombreuses questions des participants.

Les uns voulaient tout savoir sur le recrutement des emplois spécifiques et non spécifiques, les types d'emplois qualifiés qu'offre la société ou encore le contenu du cahier des charges de la société. Tandis que les autres focalisaient leurs attentions sur le genre de projets éligibles, le canal de publication des annonces, le mode de recrutement de la main-d'oeuvre non qualifiée ou encore sur la composition des membres de la commission de présélection des dossiers de candidatures.

D'autres jeunes ont simplement demandé à l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi(ANPE) de travailler en tandem avec Bissa Gold dans le cadre de la formation et de l'orientation des jeunes et réclament un cadre permanent de concertation entre la société et les délégués des différentes couches intéressées.

Les participants ont salué cette rencontre, à l'exemple du premier vice-président du Conseil régional du Centre-Nord et du directeur régional de l'ANPE, Emile Ima. « Cette démarche est une première au Namentenga, nous la saluons à sa juste valeur », ont-ils dit.Le ministère en charge des Mines n'était pas en reste. « Le ministère salue la démarche de la société qui fait une différence avec les autres », a déclaré Wobgo Boukary, le représentant du ministère. Il a rappelé que Bissa Gold a déjà construit de « jolis logements » pour reloger les populations déguerpies et « va vers les populations » pour avoir des propositions consensuelles.

Encouragée dans cette démarche, la société a indiqué qu'une telle rencontre pourrait se répéter pour la compréhension mutuelle, dans l'exploitation de la mine. « Cette initiative du genre peut se perpétuer durant le temps que Bissa Gold sera dans la région », a confié le directeur général de Bissa Gold. Officiellement lancée le 29 septembre 2011, la société Bissa Gold en toujours en construction et espère couler son 1er lingot d'or d'ici décembre 2012.

Ads by Google

Copyright © 2012 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.