Sénégal: Un spécialiste liste les avantages de l'économie verte

Dakar — Le bien-être des populations est l'objectif principal de l'économie verte qui, selon le Docteur Jean-Philippe Thomas de Enda Tiers Monde, "vise un développement plus inclusif" basé sur l'efficacité et l'équité sociale.

"L'objectif de l'économie verte, ce sont les populations, la manière dont celles-ci sont capables de se projeter dans l'avenir", a souligné Jean-Philippe Thomas, dans sa communication sur "la croissance verte : recette d'un développement social et économique durable en Afrique ?".

M. Thomas s'exprimait lundi à Dakar, à la conférence internationale sur le thème : "Développement durable, bien-être social et transformation structurelle : l'économie verte offre-t-elle de nouvelles perspectives ?".

"Il faut situer l'économie verte dans le développement durable évoqué depuis plus de 30 ans dans le monde. C'est une économie efficace sur le plan économique, équitable pour le plan social et sain sur le plan environnemental", a fait savoir le docteur Thomas.

L'économie verte, en plus d'être un moyen pour parvenir aux objectifs de développement durable, "est une économie qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de l'équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie des ressources".

"Les pays de l'Afrique de l'Ouest font de l'économie verte depuis des années sans le savoir. Une bonne gestion des ressources naturelles, moins de pollution, moins de déforestation participent à l'économie verte", a ajouté le Docteur Thomas.

Comme avantages pour l'Afrique, il a expliqué que " l'économie verte vise un développement plus inclusif, le bien-être des populations et à faire de l'efficacité sur tous les plans, mais c'est surtout produire plus que l'on consomme, un moyen pour avoir un développement durable plus efficace".

Revenant sur le rôle de l'Etat dans l'économie verte, l'expert a estimé qu'il faut "recentrer les politiques dans les domaines des énergies renouvelables, de l'agriculture, de la forêt, du tourisme entre autres".

Organisée par la Fondation Frierdrich Ebert et Enda Tiers Monde, cette rencontre de deux jours regroupe plusieurs participants venant du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, de l'Afrique du Sud, de l'Ethiopie et du Ghana.

Cette conférence a pour objectif de répondre à l'élaboration d'Objectifs de développement durable pour l'Afrique, d'échanger les perspectives et les agendas déjà mis en oeuvre dans les pays africains et à l'échelle régionale sur la transformation des économies africaines.

Copyright © 2012 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.