Afrique: L'irruption sur les marchés du consommateur africain

Onze pays africains seraient le nouvel eldorado de la croissance mondiale. C'est ce qu'affirme une étude publiée jeudi 8 novembre 2012 par le cabinet de conseil Mc Kinsey.

Cette enquête vise à aider les entreprises à cibler des marchés africains. Elle a été menée dans dix pays et parmi 1 300 consommateurs urbains. D'ici 2020, le chiffre d'affaires des secteurs liés aux services et à la consommation devrait augmenter de 410 milliards de dollars.

Selon l'étude de Mc Kinsey, 81% de la consommation privée s'est concentrée sur 10 pays: Afrique du Sud, Algérie, Angola, Egypte, Ghana, Kenya, Maroc, Nigeria, Soudan et enfin Tunisie. L'Ethiopie, onzième, talonne de près le peloton de tête.

Malgré la persistance de la pauvreté et du chômage, une classe moyenne africaine se dégage. D'ici 2020, plus de la moitié des ménages africains devraient avoir des revenus disponibles. C'est à dire qu'il leur restera de l'argent, une fois les dépenses de nourritures faites.

En 2016, plus de 500 millions d'Africains vivront dans les centres urbains et le continent disposera d'une soixantaine de villes de plus d'un million d'habitants. Les consommateurs africains sont donc essentiellement des jeunes urbains, entre 16 et 34 ans. Ils sont connectés à Internet et cherchent les mêmes produits que les jeunes urbains du monde entier.

Selon Mc Kinsey, les industries de consommation seront donc les moteurs de la croissance du continent, avec une augmentation de 45% du marché de l'alimentation et des biens de consommation.

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.