9 Novembre 2012

Angola: Gouvernante réafirme le pari de la récupération des ressources aquatiques

Luanda — La ministre de la Pêche, Victória de Barros Neto, a réaffirmé vendredi, à Luanda, le pari du gouvernement pour la récupération des ressources aquatiques et pour le développement de l'industrie de traitement et transformtion du poisson dans le cade du programme de lutte contre la famine et la pauvreté.

S'exprimant à l'ouverture du Conseil de Gestion Intégrée des Ressources Biologiques Aquatiques, la gouvernante a expliqué que le pari est extensif au développement de l'industrie de saline, aquaculture et formation des cadres spécialisés.

Elle a garanti que, dans ce processus, l'État fera sa part pour le renforcement de la capacité institutionnelle dans le domaine de la recherche, du contrôle, de la prestation de l'assistance technique et promotion de la pêche artisanale.

La gouvernante a appelé à la participation du secteur privé pour la création d'entreprises rentables, profitant des opportunités et des crédits que le gouvrnement a mis à la disposition du secter privé .

La ministre a affirmé que le maintien des mesures de conservation pour garantir une récupération assurée dans les biomasses (espèces) de certains poissons , dont la survie est en risque.

Ads by Google

Copyright © 2012 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.