Sidwaya (Ouagadougou)

Burkina Faso: Des jeunes manifestent contre la société minière Bissa Gold

Une centaine de jeunes de la commune rurale Sabcè (20 km au Nord de Kongoussi) ont manifesté le jeudi 8 novembre 2012, contre la société minière Bissa Gold installée dans la localité.

Dans la matinée du jeudi 8 novembre 2012, une centaine de jeunes ont érigé un barrage sur la route nationale N°22, fermant ainsi le passage dans les deux sens et manifesté contre la société minière Bissa Gold. Selon leur porte-parole, qui a requis l'anonymat, « les jeunes, par cette manifestation, réclament le respect des cahiers de charge par la société ». Ils accusent notamment la société Bissa Gold « de recrutement parallèle de personnel » au détriment de la main d'oeuvre locale. Les manifestants accusent aussi la société minière d'avoir érigé une clôture autour de ses installations, une barrière qui empêcherait les populations d'accéder à leurs champs.

Dès le début de la manifestation, les autorités provinciales et les responsables de la mine ont mené des concertations avec les jeunes afin de lever le barrage et de trouver des solutions aux problèmes posés. Après de longs échanges, les frondeurs ont finalement retiré les barricades aux environs de 14h. Ils ont suspendu leur mouvement après que les responsables de Bissa Gold se soient engagés à ouvrir une partie de la clôture du site, afin de permettre aux paysans d'accéder à leurs champs. Toutefois, les responsables de la mine ont indiqué que la clôture mise en cause par les manifestants répond à des « soucis sécuritaires ».

Selon eux, les travaux en cours sur le site imposent de protéger les riverains contre les explosifs et les trous béants creusés à la recherche des minerais. Et le chargé de relations communautaires de la mine, Christophe Koutawendé de souligner que la clôture en question n'entrave pas l'accès aux champs. Selon lui, seuls 3 propriétaires sont obligés de faire un détour avant d'atteindre leurs champs. Il a aussi fait remarquer que sa société a recruté 50 jeunes locaux de septembre 2012 à nos jours. « Nous demandons aux jeunes de toujours prôner le dialogue », a-t-il ajouté. Le directeur général adjoint de Bissa gold, Christian Ouédraogo a dit être également déterminé à poursuivre le dialogue avec l'ensemble des acteurs.

Ads by Google

Copyright © 2012 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.