Libye: Laurent Fabius - «Paix, démocratie et prospérité»

Ce lundi 12 novembre, la Libye a accueilli le ministre français des Affaires étrangères. Laurent Fabius a rencontré les responsables du nouveau régime, et notamment le Premier ministre élu Ali Zidane, dont le gouvernement n'a toujours pas prêté serment. A Tripoli, le chef de la diplomatie française a salué la mise en place des nouvelles institutions libyennes.

Les Libyens ont choisi la France pour le premier discours d'un représentant étranger devant le Congrès. Dans son allocution, Laurent Fabius a bien sûr rappelé le pari risqué qu'avait fait Paris en soutenant la révolution en 2011. Et il a encouragé les députés dans leur rôle de représentants de la nation.

« Ce que l'on appelle le printemps arabe, et que vous incarnez, est un pari sur l'avenir, a expliqué M. Fabius. Comme tous les paris, il comporte des incertitudes, et même des risques. Il vous revient à vous, nouveaux élus de la Libye, de tracer le chemin qui permet à la Libye d'affronter le présent et de construire un avenir de paix, de démocratie et de prospérité. »

Car les défis actuels ne manquent pas. Et les Français, forts de leur rôle dans la révolution, ont proposé aux Libyens de faire appel à leur aide dans des domaines aussi divers que la défense, la formation professionnelle ou les transports. Autant de choses qui ne pourront exister sans des institutions stables dans le pays. Et précisément, la France a proposé d'accueillir des députés libyens à Paris, pour leur exposer le fonctionnement des institutions de son régime.

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.