13 Novembre 2012

Guinée: L'assassinat d'Aïssatou Boiro entraîne une levée de boucliers

Photo: Le Soleil
Aissatou Boiro

Le président guinéen Alpha Condé s'est dit « choqué » par l'assassinat vendredi 9 novembre à Conakry de la directrice du Trésor public de Guinée, Aïssatou Boiro. Le chef de l'Etat a affirmé que cet assassinat ne le détournera pas de la lutte contre la corruption, dont Aïssatou Boiro était l'un des fers de lance.

Rarement, pour ne pas dire jamais, l'assassinat d'une personnalité administrative n'avait autant marqué l'opinion guinéenne que celui d'Aïssatou Boiro. Pour preuve, le président guinéen Alpha Condé s'est déplacé en personne, emboîtant le pas à son gouvernement, pour présenter ses condoléances à la famille éplorée.

Le ministre des Droits de l'homme et des Libertés publiques, Kalifa Gassama Diaby, a exprimé son indignation : « Ce qui s'est passé est ignoble. C'est inadmissible et c'est injustifiable. Le premier des droits de l'homme, c'est le droit à la vie. On ne peut pas accepter et l'Etat, le gouvernement guinéen, n'acceptera pas qu'on puisse ôter la vie à un citoyen, et que cela reste impuni. »

Cet assassinat est une tragédie pour la société civile guinéenne. « J'appellerais cela une tragédie, a ainsi déclaré Fatou Baldé, l'une de ses porte-parole. Une dame, une mère de famille, a été victime d'un assassinat. L'insécurité a atteint un seuil jamais atteint dans ce pays. Nous souhaiterions que cela s'arrête. Aucune raison ne peut justifier un tel acte. »

Pour le directeur exécutif de l'Agence nationale de promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, François Falcone, cet assassinat ne saurait mettre un terme à son action. « Nous dirons aux commanditaires et à ceux qui travaillent dans ce sens que nous n'avons pas peur.

Nous irons jusqu'au bout dans ce pays, a-t-il affirmé. Et nous pensons que l'autorité gouvernementale qui s'est engagée à faire toute la lumière sur cette question, va poursuivre les investigations. C'est là où je veux rebondir, sur l'impunité. Il faudrait que l'impunité cesse dans ce pays et que la responsabilité soit située à tous les niveaux et que ces gens soient réprimés au prorata de leur forfaiture. »

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Guinée - Ouverture du procès des accusés dans le meurtre de Mme Boiro

Aissatou Boiro

C'est le tribunal de première instance de Dixinn qui s'occupe du procès des présumés coupables de l'assassinat de l'ancienne directrice du trésor ... Read more »