Radio Okapi (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Rébellion du M23 - L'Ouganda ferme sa principale frontière avec le pays

Les populations de deux pays se disent surprises par cette décision, d'autant plus que les Ougandais achetaient de la nourriture et cherchaient de l'eau côté congolais, et des enfants Congolais traversaient la frontière pour aller à l'école en Ouganda, indique la BBC.

En juillet dernier, le ministre de l'Intérieur avait annoncé la fermeture de la douane de Bunagana sous contrôle des rebelles du M23. Des responsables de la Direction générale des impôts avaient indiqué au début de la rébellion que ce poste frontière génère entre 400 et 600 000 dollars américains par mois.

Kigali et Kampala sont accusés de soutenir le M23, un mouvement rebelle opérant dans l'Est de la RDC depuis le mois de mai dernier. Ces accusations sont contenues dans les extraits d'un document de 44 pages du groupe d'experts du conseil de sécurité chargé de vérifier le respect en RDC des sanctions et de l'embargo sur les armes décrétées pas l'Onu.

Ces allégations ont été confirmées par les autorités provinciales du Nord-Kivu qui ont indiqué que le M23 bénéficiait des renforts des troupes rwandaises et ougandaises au pied des collines de Mbuzi, Runyonyi et Ntamugenga dans le groupement de Bweza, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

L'Ouganda est médiateur du différend qui oppose la RDC au Rwanda concernant la rébellion du M23. Trois sommets de la Conférence internationale de la Région de grands lacs (CIRGL) se sont tenus sur son sol. Ces réunions devraient aboutir à la création d'une force neutre à déployer le long de la frontière entre le Rwanda et la RDC.

Le pays de Yoweri Museveni s'était dit prêt à envoyer ses soldats pour la constitution de cette force neutre. Avant même la constitution de cette force, Kampala menace de retirer ses militaires de toutes les forces de maintien de la paix sur le continent si l'ONU persiste à l'accuser.

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.