Radio Okapi (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Kinshasa - 280 morts dans 1 800 accidents de circulation routière en 7 mois

Deux cent quatre-vingt personnes ont été tuées dans mille huit cents accidents de circulation routière entre janvier et août 2012 à Kinshasa, a rapporté mardi 13 novembre la Commission nationale de prévention routière (CNPR).

Le président de cette instance publique dit noter une augmentation de 30% par rapport à la même période en 2011. Il annonce la prochaine installation de cameras de surveillance à travers la ville pour lutter contre la recrudescence d’accidents.

Selon ces statistiques, Kinshasa a enregistré plus de deux cent dix accidents chaque mois, pendant la période concernée.

Soit une moyenne de huit accidents par jour, au cours desquels au moins une personne a été tuée et vingt-cinq autres blessées, explique la CNPR.

Pour certains usagers de la route, ces accidents sont notamment dus à l'ignorance du code de la route par les chauffeurs, au manque de sanctions de la part de l'autorité et à l'inexistence de signalisation sur certains axes, dont les plus fréquentés.

Pour un usager interrogé par radio okapi, au-delà de la sensibilisation, l'autorité publique doit veiller à faire respecter la loi.

«Dans notre pays, on ne sanctionne que pendant une semaine. Après, c'est du laisser aller. Voilà pourquoi personne ne se gène de violer le code de la route», croit-il savoir.

Pour prévenir ces cas d'accident, le président de la CNPR, Vale Manga, s'engage à poser des caméras de surveillance à certains endroits de la route dans les 100 prochains jours.

Il assure aussi qu'un projet d'implantation de signalisations routières est déjà en cours et sera finalisé dans le même délai.

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.