Afrique Centrale: Birao - Tension entre les contingents centrafricain, tchadien et soudanais

A Birao, la tension est montée entre les contingents centrafricain, tchadien et soudanais chargés de sécuriser cette région des trois frontières au nord est de la République centrafricaine. Mercredi soir, un soldat tchadien qui rentrait à la base a été touché par un tir et a été blessé à la jambe. L'incident a provoqué, ce jeudi 15 novembre, une bataille rangée qui s'est soldée par quatre morts dans les rangs des Forces armées centrafricaines (Faca), deux soldats blessés dans les rangs tchadiens et un autre côté soudanais.

C'est au lendemain de l'incident du 14 novembre que la confrontation s'est produite à l'intérieur de la base. Il est difficile de dire qui a commencé à tirer. Sont-ce les militaires tchadiens rendus furieux par l'agression de l'un des leurs ? Les Tchadiens ont-ils soupconné que leur compatriote avait été blessé par un soldat centrafricain ?

Certaines sources locales rappellent qu'en juillet dernier, un soldat tchadien avait été tué par des militaires centrafricains lors d'une beuverie qui avait mal tourné. Les Tchadiens ont-ils cherché hier à se venger ? Seule certitude, des tirs nourris et de tous calibres ont résonné pendant une partie de la matinée à l'intérieur de la base militaire.

Manifestement, les trois officiers à la tête des contingents centrafricain, tchadien et soudanais ont eu bien du mal à maîtriser leurs troupes. Les autorités locales, notamment le préfet, se sont rendues sur place pour tenter de calmer le jeu.

Depuis, les trois contingents sont retranchés dans leur coin. L'affaire a, en tout cas, provoqué un moment de panique à Birao. Des Chinois qui prospectent le pétrole dans la zone sont venus se mettre à l'abri à la préfecture. Une délégation d'une dizaine de responsables parmi laquelle le chef d'état-major centrafricain et l'attaché militaire tchadien à Bangui est attendue aujourd'hui à Birao.

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.