15 Novembre 2012

Sénégal: Procès des thiantacounes - Les prévenus risquent 3 à 5 ans de prison ferme

Photo: Cheikhbethio.net
Cheik Béthio Thioune

Dakar — Le procureur du tribunal des flagrants délits de Dakar a requis jeudi soir diverses peines allant de 5 ans à 3 ans de prison mais aussi la relaxe au procès des 57 Thiantacounes poursuivis pour trouble à l'ordre public, rassemblement illicite ayant causé des dommages à la propriété d'autrui et atteinte à la sûreté de l'Etat.

Le représentant du ministère public a demandé 5 ans ferme pour les 18 présumés instigateurs ou Diewringue, 3 ans ferme pour les 24 autres prévenus et requis la relaxe pour 15 autres.

Le procès se poursuit toujours au Palais de Justice de Dakar où la parole est à la défense.

Les 57 disciples de Cheikh Béthio Thioune, appelés Thiantacounes, ont globalement nié les faits qui leur sont reprochés, lors de leur procès.

Ces personnes -- des jeunes pour la plupart -- avaient été arrêtées suite aux casses du 22 octobre dernier à Dakar.

"Barké Cheikh, RV lundi à 8 heures à Rebeuss", "Lundi, tous les Thiantacounes à Rebeuss", "Exigeons la liberté du Cheikh malade qui doit se rendre impérativement en France" seraient les sms qu'ils se sont partagés avant de mener leurs casses le lundi 22 octobre dernier.

A l'exception de Souleymane Diagne, dernier prévenu à être interrogé parmi les 57 mis en cas, les autres appelés à la barre par groupes du fait de l'étroitesse de la salle d'audience ont nié pour la plupart avoir participé à ces manifestations.

D'autres prévenus ont souligné avoir été mêlés à ces manifestations par pure coïncidence.

Le 22 octobre, ils se sont rassemblés devant la prison centrale de Rebeuss pour exiger la libération de leur guide incarcéré en avril dernier pour association de malfaiteurs, meurtre entre autres chefs d'accusation.

Ces manifestations avaient occasionné des casses d'une centaine de véhicules à la place de l'Indépendance. C'est ainsi que 57 "thiantacounes" ont été interpellés pour trouble à l'ordre public, rassemblement illicite ayant causé des dommages à la propriété d'autrui et atteinte à la sûreté de l'Etat.

Ads by Google

Copyright © 2012 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.