16 Novembre 2012

Madagascar: Les partisans de l'ex-président Ravalomanana dénoncent des «dérives autoritaires»

Le climat politique se tend à Madagascar. Jeudi, les leaders de la mouvance Ravalomanana ont pris la parole au cours d'une conférence de presse. Les partisans de l'ancien chef d'Etat, et désormais opposants, ont sévèrement critiqué le pouvoir de transition.

Mise en cause ces derniers jours notamment dans l'affaire des vols de zébus dans le Sud, la mouvance Ravalomanana dément et à son tour accuse. Elle regrette les atteintes à la liberté d'expression, affirme n'avoir plus accès aux médias publics nationaux. Surtout, elle dénonce la non application de certains points de la feuille de route de sortie de crise. Des points cruciaux, selon elle, qui concernent la libération des détenus politiques et le retour des exilés dont l'ancien président.

Autant de dérives, selon le leader de la mouvance Ravalomanana, Mamy Rakotoarivelo : « Nous assistons à une dérive autoritaire. On n'arrivera pas à une situation d'apaisement qui permettra de tenir effectivement des élections neutres, crédibles, démocratiques et apaisées à Madagascar. On aura des élections mais ça ne donnera pas les résultats escomptés et ça aboutira à une nouvelle crise électorale, une crise dans la crise. »

Les élections, c'est bien tout l'enjeu, selon le ministre de la Communication, joint par RFI. Harry Laurent Rahajason affirme qu'il n'y a que de fausses polémiques. Selon lui, elles n'ont qu'un seul but, le report du prochain scrutin. Car faute d'accord politique, Marc Ravalomanana est toujours contraint à l'exil, et cela à six mois des présidentielles.

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.