Egypte: Des dizaines d'enfants tués dans une collision

Le Caire — Jusqu'à 47 personnes, dont une majorité d'enfants, sont mortes samedi en Egypte dans une collision entre un autocar scolaire et un train près d'Assiout, au sud du Caire.

Un responsable des services de sécurité à Assiout a fait état de 44 enfants tués. Ils étaient âgés d'environ quatre à huit ans. Deux femmes et un homme, probablement le chauffeur du car, ont aussi péri, a dit ce responsable.

L'agence de presse Mena a en outre signalé 13 blessés.

Selon une source médicale, il y a 28 blessés, dont 27 enfants.

Le ministre des Transports, Mohamed Rachad, a offert sa démission au président Mohamed Morsi, qui l'examine, ont rapporté les médias égyptiens.

Le chef de l'Etat a donné pour instruction au gouvernement d'apporter son soutien aux familles des victimes, ajoute Mena. Le Premier ministre, Hicham Kandil, a ordonné l'ouverture d'une enquête pour déterminer les responsabilités de cet accident.

Des familles des victimes ont commencé à manifester sur le site de la collision, survenue à environ 300 km au sud du Caire, à Manfalout.

Citant des témoins, Mohamed Samir, médecin à l'hôpital d'Assiout, a déclaré: "Ils nous ont dit que les barrières étaient levées lorsque l'autocar s'est avancé sur la voie et que le train l'a percuté."

Il a ajouté que l'état des cadavres donnait une indication de la puissance du choc. "J'ai vu le train percuter l'autocar et le traîner sur environ un kilomètre sur la voie", a dit un automobiliste, Ahmed Youssef.

Ads by Google

Copyright © 2012 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.