21 Novembre 2012

Afrique de l'Ouest: La pêche artisanale a dépassé celle industrielle, selon un acteur

Assane Dème Grand-Bassam (côte d'Ivoire) — Le président de la Confédération africaine des organisations de pêche artisanale (CAOPA), le Mauritanien Sidy Ahmed Abeid, a indiqué que la pêche artisanale "a largement dépassé" la pêche industrielle au niveau mondial, en volume, en hommes et en femmes.

"Nos femmes doivent commencer à travailler en parallèle avec les hommes. Avec leurs capacités, elles participent activement. Mais leur rôle, malheureusement, n'est pas canalisé. Elles doivent s'organiser davantage", a-t-il confié à l'APS.

Sidy Ahmed Abeid participe à Grand-Bassam (Côte d'Ivoire) à la conférence de la Fédération nationale des coopératives de pêche de Côte d'Ivoire (FENACOPECI), en partenariat avec la CAOPA.

La manifestation porte sur le thème : "Améliorer la contribution de la pêche artisanale à la sécurité alimentaire : le rôle des femmes ?"

"C'est pourquoi à la CAOPA, nous avons choisi de célébrer la journée mondiale de la pêche en terre ivoirienne et qu'il y a un atelier à leur intention, afin qu'elles posent leurs problèmes", a expliqué le président de la CAOPA.

Sidy Ahmed Abeid signale que le rôle de la CAOPA, c'est de faire en sorte que chaque membre de cette organisation, une fois de retour chez lui, remette les recommandations issues des travaux des femmes à son gouvernement.

"Nous allons également, à notre niveau, nous responsables de la CAOPA, les transmettre aux organisations internationales. Et nous assurerons le suivi, car il est peut-être bon de poser les problèmes, mais il serait mieux d'assurer le suivi", a-t-il fait valoir.

"Nous avons choisi de venir en Côte d'Ivoire, en solidarité avec les acteurs locaux de la pêche artisanale qui sont membres de notre organisation. Ils ont des difficultés et nous sommes venus leur transmettre notre expérience, en leur montrant comment ils doivent s'organiser et comment ils peuvent évoluer", a-t-il fait remarquer.

Il a annoncé que l'édition 2013 de la journée mondiale de la pêche sera célébrée dans un des pays lusophone, en Guinée-Bissau ou au Cap-Vert.

Le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, le Congo, le Gabon, la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et le Togo sont représentés à la réunion de Grand-Bassam sur la pêche artisanale.

Ads by Google

Copyright © 2012 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.