21 Novembre 2012

Adapter la cooperation espagnole aux desiderata de la CEDEAO

SPONSOR WIRE

Abuja - Nigeria — La coopération espagnole avec la CEDEAO doit s’adapter aux besoins de l’organisation sous-régionale. C’est le souhait exprimé par le secrétaire d’Etat espagnol aux Affaires étrangères, M. Gonzalo de Benito, lors de la conférence de presse qu’il a donnée le mercredi 21 novembre 2012 à Abuja, au Nigéria, au terme de sa visite dans ce pays. M. Gonzalo qui s’était entretenu un peu plus tôt dans la journée avec le président de la Commission de la CEDEAO, M. Kadré Désiré Ouédraogo, a indiqué que son pays et l’organisation sous-régionale ont travaillé pendant trois mois sur un document devant planifier la coopération entre les deux parties pour les deux prochaines années. «Ce que souhaite l’Espagne, c’est d’écouter les projets identifiés par la CEDEAO et d’adapter sa coopération aux besoins de l’institution», a affirmé le secrétaire d’Etat espagnol aux Affaires étrangères.

Les domaines prioritaires de la coopération entre l’Espagne et la CEDEAO, a indiqué M. Gonzalo, portent entre autres sur l’appui du gouvernement espagnol à la mise en œuvre de la Politique agricole de la CEDEAO, au Centre régional pour les énergies renouvelables à Praia, au Cap-Vert, à la lutte contre la prolifération des armes légères en Afrique de l’Ouest ainsi qu’au renforcement des capacités de la Commission de la CEDEAO. Les échanges de vues entre MM. Gonzalo et Ouédraogo ont également porté sur la situation politique et sécuritaire dans l’espace CEDEAO, notamment les crises au Mali et en Guinée-Bissau, a précisé le secrétaire d’Etat espagnol aux Affaires étrangères. Il a dit avoir écouté avec beaucoup d’attention les explications fournies par M. Ouédraogo sur les efforts déployés par la CEDEAO pour la résolution de ces crises. «Pour la crise malienne, nous privilégions tout d’abord une approche politique basée sur le dialogue et la négociation avec tous ceux qui veulent coopérer pour un futur meilleur du Mali», a souligné M. Gonzalo, rappelant au passage la préoccupation de l’Espagne face à la situation humanitaire dans le pays. «Malgré la crise, nous avons maintenu notre coopération humanitaire avec le Mali», a laissé entendre le diplomate espagnol.

Autre sujet évoqué par M. Gonzalo au cours de cette conférence de presse, l’état des relations économique et commerciale entre son pays et le Nigéria. L’Espagne, a-t-il dit, était l’année dernière la 4ème destination au monde pour les exportations du Nigéria pour un montant estimé à plus de 8 milliards de dollars. M. Gonzalo a toutefois déploré le faible taux des exportations de l’Espagne vers ce pays, tout en indiquant que son gouvernement entend remédier à cette situation. Il a saisi cette occasion pour présenter au gouvernement et au peuple du Nigéria les condoléances de l’Espagne suite au décès de Chief Meni Innocent Jonathan, frère cadet du président Goodluck Ebele Jonathan.

Copyright © 2012 Economic Community of West African States. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.