Cote d'Ivoire: Attaques simultanées à Abidjan - un mort et plusieurs blessés

Au moins deux attaques simultanées sont intervenues dans la nuit de jeudi à vendredi dans différents quartiers d'Abidjan. La gendarmerie de Toits-Rouges, dans le quartier de Yopougon, à Abidjan, a été prise pour cible par des inconnus vers 3 heures (locales). Une personne a été tuée. Selon des témoins à Yopougon, les tirs ont été intenses. Un poste de l'armée installé dans le village d'Agbaou, au nord-est d'Abidjan, a lui aussi été pris d'assaut. Enfin, la centrale électrique d'Azito, dans le même quartier, aurait, selon des témoins consultés sur place, attaquée.

L'escadron de gendarmerie du quartier Toits-Rouges à Yopougon a été attaqué vers 3 heures (locales) du matin. Selon des témoins, les tirs ont été intenses. Les assaillants étaient armés de Kalachnikovs et de lance-roquettes.

L'état-major annonce qu'un prisonnier civil a été tué pendant l'attaque, mais il y a aussi d'autres blessés. Le chef d'état-major des armées s'est rendu sur place, ainsi que le ministre chargé de la Défense.

La même nuit, le poste de sécurité du village d'Agbaou a également été attaqué, à une centaine de kilomètres au nord d'Abidjan. Deux militaires auraient été blessés.

Enfin, d'après des témoins, la centrale électrique d'Azito a été prise d'assaut cette nuit. Aucune autorité n'a encore confirmé l'information. Cette centrale avait déjà été attaquée en septembre 2012 par des assaillants déguisés en gendarmes. Pour l'instant, ce sont seulement des témoins sur place et dans le quartier autour de cette centrale qui l'annoncent.

Joint par RFI, le porte-parole du gouvernement veut rassurer sur la situation. Des forces de police ont été déployées pour assurer la sécurité.

Bruno Koné - Porte-parole du gouvernement

Ces attaques sont le fait de personnes totalement isolées. Tout a été mis en oeuvre pour assurer la sécurité

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.