23 Décembre 2012

Egypte: Référendum - l'opposition face au dilemme d'une victoire annoncée du «oui»

Photo: Xinhua/STR
Les supporteurs de Mohamed Morsi ont finalement pris le dessus avec l'adoption de la nouvelle constitution en Egypte

Le Front du salut national a décidé de contester les résultats du référendum sur la Constitution mais annonce aussi qu'il participera aux élections législatives découlant de ce même référendum. Cette déclaration reflète l'embarras dans lequel se trouve aujourd'hui l'opposition.

Le Front du salut national se trouve face à un dilemme : jouer la contestation à fond ou préparer la prochaine bataille. C'est un choix d'autant plus difficile que les résultats officiels du référendum sur la Constitution ne seront rendus publics que ce lundi 24 décembre. Or, 4% de plus ou de moins peuvent changer la donne car cela signifierait que la Constitution a été adoptée par plus des deux tiers des votants, ou que le texte est rejeté par 40% des Egyptiens.

Faire bloc

En attendant, l'opposition a décidé d'agir sur les deux fronts. Elle poursuit toutes ses actions devant la commission électorale mais aussi en justice pour contester ce qu'elle considère comme « une fraude massive et systématique » lors des deux phases du référendum.

Elle souligne par ailleurs qu'un éventuel échec ne débouchera pas sur une explosion du Front du salut. La preuve : le Front est disposé à participer aux élections législatives annoncées par la Constitution. Il précise même que des réunions seront tenues pour mieux structurer la coalition afin qu'elle puisse constituer un bloc cohérent lors de cette prochaine échéance.

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.