Le Potentiel (Kinshasa)

23 Décembre 2012

Congo-Kinshasa: Plan de relance de la Gecamines - bonnes perspectives pour le géant minier du Katanga

La Gecamines SARL a obtenu, ces dernières semaines, une part substantielle du montant nécessaire au financement de son plan de relance stratégique (plus de 900 millions Usd), rapport Africa mining intelligence sur son site Internet. Le montant était inespéré il y a quelques mois.

Le 1er août, la société congolaise a signé un accord de principe pour un prêt éventuel d'environ 270 millions Usd avec la Development Bank of Southern Africa (DBSA).

Ces fonds serviront, notamment, à la réhabilitation des infrastructures et à l'acquisition d'engins miniers. L'objectif poursuivi par l'Administrateur directeur général (ADG) de la Gecamines, Ahmed Kalej Nkand, et son président du Conseil d'administration, Albert Yuma Mulimbi, est la modernisation de l'entreprise à travers la création de nouvelles entités de production et la reprise de la prospection interrompue depuis vingt ans. La découverte de nouveaux gisements doit servir de garanties à de nouveaux emprunts bancaires.

Par ailleurs, la Gecamines a remporté, fin juillet, une manche importante dans sa bataille contre les fonds vautours. Elle a ainsi gagné son procès en appel devant le comité judiciaire du Privy Council britannique, qui a annulé la sentence de la Cour royale de Jersey de novembre 2010 (AMI nº238). Le Privy Council a estimé que les avoirs de la Gecamines SARL, société commerciale depuis 2010, et non plus société paraétatique, ne peuvent désormais plus être saisis dans le cadre du litige entre le fonds vautour américain FG Hemisphere et l'Etat congolais.

Cette décision devrait rapporter à la Gecamines 94 millions $ de fonds bloqués depuis fin 2010. A ce montant devraient s'ajouter dans les prochaines semaines les 175 millions Usd de pas de porte qui doivent être versés par les partenaires chinois de la joint-venture Sicomines (China Railways, Sinohydro, China National Machinery & Equipment, Zhejiang Huayou Cobalt), actuellement bloqués par un tribunal de Hongkong. Ces fonds devraient faciliter le financement du plan de relance, qui prévoit de faire progresser la production de 35 000 t de cuivre (prévues cette année) à 100 000 t en 2015.

Ads by Google

Copyright © 2012 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.