25 Décembre 2012

Afrique: Dans sa bénédiction de noël, Benoît XVI plaide pour la paix

Ce mardi 25 décembre, le pape a donné sa traditionnelle bénédiction « urbi et orbi », à l'occasion de la fête de Noël. Devant la foule réunie place Saint-Pierre, Benoît XVI a développé une réflexion sur la paix inspirée par la Nativité du Christ. Il a envoyé un message de paix aux cinq continents et rappelé aux dirigeants politiques leurs responsabilités de protéger cette paix.

Avec notre correspondant au Vatican, Olivier Bonnel

« Avec la Nativité, la vérité a germé de la terre et la justice s'est penchée du ciel, a souligné Benoit XVI en citant un psaume. Il y a dans le monde, a dit le pape, une terre que Dieu a préparée pour venir habiter au milieu de nous. Et avec Noël, où l'Infini s'est fait enfant, nous ne devons pas avoir peur de faire de la place à Dieu. Même dans les moments et dans les situations plus difficiles, aujourd'hui aussi en 2012, il y a bien de la place pour Dieu et pour l'Espérance », a insisté Benoit XVI.

Comme chaque année, le pape a ainsi formulé des voeux à résonnance universelle : « Que la paix germe pour la population syrienne, profondément blessée et divisée », a-t-il souhaité, en appelant une nouvelle fois à ce que cesse l'effusion de sang dans le pays.

Benoît XVI a souhaité aussi que la paix germe sur la terre où est né le Rédempteur, et que celui-ci donne aux Israéliens et aux Palestiniens le courage de mettre fin à trop d'années de lutte et de divisions.

Dans ce message « urbi et orbi », l'Afrique n'est plus n'est pas absente : le souverain pontife souhaite que, dans les pays nord-africains en pleine transition - Egypte en tête -, les citoyens puissent construisent ensemble une société fondée sur la justice, le respect de la liberté et de la dignité de chaque personne. Il a souhaité aussi que la nativité du Christ puisse favoriser le retour de la paix au Mali, en RDC ou encore au Nigeria.

Depuis la loggia de la basilique Saint-Pierre, Benoît XVI a mis un point d'honneur à n'oublier personne : il a prié aussi pour les nouveaux dirigeants chinois, afin qu'ils puissent respecter la liberté religieuse ou pour que les gouvernants latino-américains luttent efficacement contre la criminalité et s'engagent pour le développement.

« Puisse chaque terre devenir une bonne terre, a conclu le pape, qui accueille et fait germer l'amour, la vérité, la justice et la paix. »

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.