26 Décembre 2012

Egypte: La nouvelle constitution approuvée avec 63,8%

Le projet de Constitution défendu par les islamistes au pouvoir en Egypte a été approuvé par 63,8% des votants, au terme d'un référendum qui s'est déroulé en pleine crise politique, a annoncé mardi le 25/12/2012, la commission électorale.

Le taux de participation a été de 32,9%, a précisé Samir Aboul Maati, le président de la commission, lors d'une conférence de presse.

Le projet de Constitution en Egypte a été approuvé par 63,8% des votants, au terme d'un référendum qui s'est déroulé en pleine crise politique, a annoncé mardi la commission électorale.

Le taux de participation a été de 32,9%, a précisé Samir Aboul Maati, le président de la commission, lors d'une conférence de presse.

M. Aboul Maati a indiqué que la commission avait reçu des plaintes et les avait toutes examinées, assurant que le processus s'était déroulé sous supervision judiciaire.

"Rien n'a prouvé que dans un bureau de vote il y ait eu des gens n'appartenant pas à la magistrature.Tous ceux qui ont participé au processus étaient membres d'une des instances de la magistrature", a-t-il dit.

M. Aboul Maati a toutefois indiqué que les résultats de certains bureaux avaient été invalidés, notamment parce qu'ils avaient fermé avant l'heure fixée par la commission.

Ads by Google

Copyright © 2012 Egypt State Information Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.