Gabonews (Libreville)

28 Décembre 2012

Centrafrique: On prépare les négociations

D'après la Communauté Economique des Etats d'Afrique Centrale (CEEAC), une rencontre est prévue ce vendredi 28 décembre à Libreville.

Elle réunira des ministres des pays membres de la CEEAC pour évoquer le dossier centrafricain, et peut-être la question d'un éventuel renforcement des effectifs de sa force d'interposition en Centrafrique, la Micopax. On n'en est donc pas encore à l'ouverture de négociations entre gouvernement et rebelles centrafricains. La CEEAC a dépêché le jeudi 27 décembre une délégation à Bangui pour préparer ces futurs pourparlers.

Emmenée par le général Garcia, Congolais et secrétaire général adjoint de la CEEAC, la délégation a entamé jeudi des réunions au Bureau des Nations unies. Son objectif est déjà de fixer le calendrier de ses rencontres avec le chef de l'Etat, François Bozizé, mais également avec les dirigeants de la coalition Seleka. Car la délégation envisage de se rendre à l'intérieur du pays à la rencontre de Michel Djotodia, l'un de ses principaux leaders.

A terme, la CEEAC espère convaincre tout le monde de venir négocier à Libreville. De source diplomatique, les représentants de la Communauté internationale présents jeudi à ces premières réunions de la CEEAC ont insisté sur la nécessité de faire vite, pour éviter le pourrissement de la situation à Bangui.

Des négociations auraient dû s'ouvrir ce vendredi 28 décembre à Libreville entre gouvernement centrafricain et la coalition des mouvements rebelles, Séléka, pour revisiter les précédents accords de paix. C'est du moins ce qui avait été prévu à l'issue du sommet des chefs d'Etat de la CEEAC, la Communauté des Etats d'Afrique centrale, à Ndjaména la semaine dernière. De toute évidence on n'en est pas encore là.

Ads by Google

Copyright © 2012 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.