28 Décembre 2012

Mauritanie: Ouverture du troisième congrès ordinaire de l'UFP

L'ouverture du troisième congrès ordinaire de e l'Union des forces de progrès(UFP), a eu lieu jeudi au Centre international des conférences de à Nouakchott, sous le slogan « congrès de la persévérance ».

La séance des travaux de ce congés , dont les travaux se poursuivent jusqu'au 29 décembre 2012 a été marqué par la présentation du rapport moral du président de l'UFP Mohamed Ould Mouloud.

Dans ce rapport, Ould Mouloud a souligné que le pays est passé par de nombreuses turbulences depuis le coup d'Etat de 2005, suite auquel la classe politique est parvenu à une sorte de consensus.

Il a ajouté que ce coup d'Etat a ravi l'occasion à l'opposition qui, « trois mois auparavant, avait organisé une table ronde pour jeter les fondement d'une alternance pacifique au pouvoir ».

Il a également fait ressortir que le coup d'Etat de 2008 ayant déposé « le premier président mauritanien élu démocratiquement Sidi Ould Cheikh Abdallahi, a été un coup fatal porté à la démocratie ; qui largement porté préjudice à l'image de notre pays dans le monde arabe et dans toute la communauté internationale ».

Ould Mouloud a ; en outre, souligné que ce coup d'Etat a plongé le pays dans une situation d'instabilité à la quelle les forces du refus (opposition) ont opposé une résistance farouche. « Ce combat a conduit à la signature de l'accord de Dakar resté, à ce jour lettre morte », a-t-il déploré.

Par ailleurs Mohamed Ould Mouloud a fait le bilan de l'action politique de son parti, soulignant que l'UFP, loin de répondre à l'étiquette de parti élitiste, est implanté dans les zones les plus pauvres du pays dans lesquelles ses candidats ont remporté , haut la main, les élection.

Ould Mouloud a rappelé qu'au cours de sa dernière campagne d'implantation, le parti a pu réunir plus de 20 000 nouveaux adhérents. Ould Mouloud a souligné l'importance du niveau de participation à ce congrès auquel prennent part des délégations du Sénégal, du Maroc, de la République Sahraoui, de la Tunisie et du Mali.

Le troisième congrès de l'UFP s'est ouvert en présence des anciens présidents Sidi Ould Cheikh Abdallahi, ainsi que des dirigeants de nombreux partis politiques, dont le président de l'assemblée nationale Messaoud Ould Boulkheir, le président du RFD Ahmed Oulmd Daddah, le président de l'UPR(parti au pouvoir) Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine, le président en exercice de la COD Ahmled Ould Sidi Baba, le président du parti El Wiam Boidjel Ould Homoid, le président de parti de la Convergence démocratique Me Mahfoudh Ould Betah.

Ads by Google

Copyright © 2012 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.