Le Soleil (Dakar)

Sénégal: La réhabilitation de la route Vélingara-Ziguinchor démarre en avril

La reconstruction de la route nationale numéro 6 suscite beaucoup d'espoir dans la région de Kolda. De nombreux jeunes espèrent y trouver un emploi décent. Pour ce faire, le directeur général de l'Onfp s'est rendu à Kolda pour évaluer les besoins de formation qualifiante pour permettre à ces jeunes de trouver un emploi dans ces chantiers.

Après plus d'un an d'attente, les travaux de construction de l'axe Vélingara-Ziguinchor sur la Nationale 6, encore appelée route du sud, vont finalement démarrer vers le mois d'avril prochain. C'est du moins ce que croit savoir le Professeur Sanoussi Diakité, directeur général de l'Office national de la formation professionnelle (Onfp) qui vient d'effectuer une visite à Kolda.

Il était venu s'enquérir des besoins en formation des jeunes de la région dans la perspective de l'ouverture de ces chantiers financés par le gouvernement américain dans le cadre du Millénium challenge account (Mca). Il s'est entretenu avec les chefs des services régionaux et les autorités administratives pour évaluer les besoins de formation de la main d'oeuvre locale pour donner la chance à ces jeunes de trouver un emploi dans ces chantiers en fonction de leur qualification professionnelle. « Je me suis déplacé à Kolda avec une délégation constituée de directeurs de l'Onfp pour échanger avec les services et les organisations locaux, sous la supervision du gouverneur de la région, pour cerner les besoins en qualification des chantiers qui seront ouverts dans le cadre du programme du Millénium challenge account. Vous savez que ces chantiers là, par la volonté politique des autorités, doivent générer des emplois pour les jeunes notamment », déclare-t-il.

Eviter les malentendus

Il regrette cependant que cette offre d'emploi ne soit pas souvent à la portée des bénéficiaires potentiels, faute de qualification. Cela a d'ailleurs provoqué des mécontentements dans certaines localités du pays où les populations s'estiment être lésées dans la répartition des postes au regard de la manne financière reçue par les entreprises adjudicataires.

C'est pour éviter ces malentendus que l'Onfp a pris l'initiative de rencontrer les acteurs impliqués dans ce dossier pour mettre en place une série de formations qualifiantes permettant aux jeunes de se faire recruter dans ces chantiers. « Avec ces formations, c'est la garantie de la qualification que nous donnons aux jeunes, mais pas la garantie d'un emploi. Les entreprises qui vont gagner les marchés procéderont, selon leurs propres critères, au recrutement de la main d'oeuvre. Mais, je pense qu'il vaut mieux être qualifié et ne pas être recruté que de ne pas être recruté parce qu'on n'est pas qualifié », préciseM. Diakité.

Il estime qu'en agissant sur les paramètres de la qualification, l'Onfp pourra contribuer à la réduction du taux de pauvreté dans la région de Kolda. Le démarrage de ces travaux qui était longtemps attendu par les populations, suscite beaucoup d'espoirs dans la région de Kolda.

En effet, au-delà du désenclavement interne de la Casamance naturelle, cet axe est aussi vital pour l'économie de la sous-région dans la mesure où il contribue à l'augmentation des échanges commerciaux entre le Sénégal et les pays voisins comme la Gambie, la Guinée-Bissau et la Guinée.

Ads by Google

Copyright © 2012 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.