Cote d'Ivoire: Nouvel an tragique - soixante morts dans un stade d'Abidjan

Photo: Fraternité Matin
Plus d'un million d'Ivoiriens ont célébré l'’année 2013

La Côte d'Ivoire est endeuillée. Une bousculade survenue dans un stade d'Abijan dans la nuit du 31 décembre 2012 au 1er janvier 2013, a viré au drame : une soixantaine de personnes sont mortes, et plusieurs dizaines ont été blessées. Le bilan est encore provisoire.

Ils étaient venus assister aux feux d'artifice du Nouvel An dans le quartier du Plateau à Abidjan. Les festivités se sont terminées par un drame. Une bousculade s'est produite devant l'entrée du plus grand stade de la ville, provoquant la mort d'au moins 60 personnes, selon un bilan provisoire communiqué par les services de secours.

Il y aurait également au moins 50 blessés, dont de nombreux enfants qui ont été évacués vers les centres hospitaliers de la capitale économique ivoirienne. Ce matin, des tas de chaussures et de vêtements abandonnés étaient encore visibles sur le lieu du drame.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Des sanctions réclamées après le drame du nouvel an en RCI

Le président Ouattara au chevet des blessés de la bousculade du 31 décembre

Les conséquences de la bousculade meurtrière sont difficilement digérées par la population ivoirienne qui continue d'identifier des corps. Malgré les trois jours de deuil ... Read more »