2 Janvier 2013

Centrafrique: Le Tchad rapatrie ses ressortissants pour assurer leur sécurité

Photo: Henry Mukasa/New Vision
(Photo d'archives) La force multinationale d'Afrique centrale se renforce en Centrafrique avec l'arrivée de militaires camerounais, congolais et autres nationalités de la région

Près de 200 ressortissants Tchadiens vivant à Bangui sont rentrés mardi 1er janvier 2013, dans leur pays. Ils ont été rapatriés par le Tchad pour des raisons de sécurité. Ils sont diplomates, fonctionnaires internationaux, ou encore stagiaires à l'école des Douanes. Ces rapatriés décrivent une atmosphère très lourde dans la capitale centrafricaine ces derniers jours.

Ce sont près de 200 Tchadiens, diplomates, fonctionnaires à la Commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (la Cemac, l'organe sous-régional), ou encore stagiaires à l'école des Douanes, qui sont rentrés à bord de deux avions affrétés par le Tchad.

Un stagiaire à l'école des Douanes raconte l'atmosphère dans les rues de Bangui : « C'est la population civile armée de machettes, d'armes blanches, qui sont là tous les 500 mètres et qui mettent des barrières par-ci, par-là. Et quand tu ne connais pas le sango, ce n'est pas facile de t'en sortir. »

Il explique aussi la manière dont lui et son groupe ont pu atteindre l'aéroport de Bangui dans la soirée du 31 décembre 2012 pour pouvoir rentrer au Tchad : « Notre ambassadeur était déjà à l'aéroport. Il était question que notre école nous évacue vers l'aéroport. Mais c'était difficile parce qu'il n'y avait personne qui pouvait venir prendre un bus pour pouvoir nous évacuer. On a eu recours à nos frères qui sont dans la Fomac. En moins d'un quart d'heure, ils sont venus en pick-up de la Fomac. Ils ont réussi à nous évacuer rapidement. » Il faut noter que la Fomac est la force multinationale d'Afrique centrale dont les troupes sont chargées du maintien de la paix.

Il reste encore beaucoup de Tchadiens à Bangui : des commerçants, étudiants ou de simples anonymes qui attendent avec angoisse la fin des évènements.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Vers des négociations entre Bangui et la coalition Séléka en RCA

(Photo d'archives) La force multinationale d'Afrique centrale se renforce en Centrafrique avec l'arrivée de militaires camerounais, congolais et autres nationalités de la région

Un temps de répit pour les Centrafricains. Une trêve est observée le temps d'établir des négociations qui risquent d'être houleuses avec les rebelles qui réclament le ... Read more »