Fasozine (Ouagadougou)

1 Janvier 2013

Cote d'Ivoire: Une soixantaine de morts dans une bousculade lors du réveillon

Photo: Gouvernement de la Côte d'ivoire
Le président Ouattara au chevet des blessés de la bousculade du 31 décembre

Une soixantaine de personnes ont trouvé la mort lors d'une bousculade dans la soirée du 31 décembre 2012 près du grand stade d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire. Le drame s'est produit alors qu'une foule s'était rassemblée pour voir le feu d'artifice de fin d'année.

Pour expliquer l'origine du drame, les versions divergent. Le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, s'est rendu au chevet de blessés hospitalisés et a évoqué une tragédie nationale. Il a annoncé qu'une enquête était en cours pour établir les faits et les responsabilités. En 2009, une bousculade lors d'un match de football avait fait 18 morts.

Ads by Google

Copyright © 2013 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Des sanctions réclamées après le drame du nouvel an en RCI

Le président Ouattara au chevet des blessés de la bousculade du 31 décembre

Les conséquences de la bousculade meurtrière sont difficilement digérées par la population ivoirienne qui continue d'identifier des corps. Malgré les trois jours de deuil ... Read more »