7 Janvier 2013

Mali: Rassemblés à Bambara-Maoudé, les groupes jihadistes reluquent vers le sud

Photo: Brahima Ouedraogo/IRIN
Forces islamistes dans le Nord du Mali

Les jihadistes affluent toujours vers la localité malienne de Bambara-Maoudé, située dans une zone sous leur contrôle. Selon les témoins, figurent dans leurs rangs des éléments d'Ansar Dine, d'Aqmi et du Mujao, ainsi que de la secte islamiste nigériane Boko Haram. Il se murmure qu'ils ont l'intention de tenter de progresser vers le sud du Mali.

Dans la localité de Bambara-Maoudé, ils sont désormais plus de 300 jihadistes armés jusqu'aux dents. Sur place, selon les témoins, on assiste au plus grand rassemblement d'islamistes dans une localité du nord du Mali sous leur contrôle. Parmi eux, des combattants d'al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), d'autres d'Ansar Dine et du Mujao, mais également des éléments de la secte Boko Haram, basée au Nigeria.

Ils ont dégarni les fronts de Tombouctou et de Gao pour venir ici. Tous regardent, doigt sur la gâchette, en direction du sud du Mali, dans la zone sous contrôle gouvernementale. Il n'y a toujours rien d'officiel concernant leurs objectifs, mais il se murmure que certains parmi eux ont l'intention de tenter de progresser vers le sud du pays.

Il se murmure également qu'en prévision des négociations entre Ansar Dine et le gouvernement malien, qui devrait commencer cette semaine à Ouagadougou, les jihadistes prennent leurs dispositions en cas d'échec des pourparlers. Mais en face, à moins de 200 km à vol d'oiseau, l'armée malienne est également sur les dents, prête à mener la riposte.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.