Madagascar: Le pays reste à l'écart de l'AGOA pour la quatrième année consécutive

Le ministère de la Communication vient de suspendre la radio Free FM dont la directrice est poursuivie pour l'organisation d'une manifestation non autorisée. Ces atteintes à la liberté de la presse font partie des raisons invoquées par les Etats-Unis pour maintenir Madagascar à l'écart de l'African Growth Opportunity Act (AGOA). Il s'agit un accord qui permet aux pays africains de bénéficier d'avantages commerciaux pour les produits exportés sur le sol américain. C'est la quatrième année consécutive que la Grande Île en est privée.

A l'instar du Mali et de la Guinée Bissau, Madagascar est boudée par l'AGOA. Car pour être éligible, un pays doit avoir des représentants issus d'élections libres et respecter les droits fondamentaux. Et dans ce domaine, les autorités américaines estiment que la Grande Île n'a pas fait de progrès.

Citant tour à tour les atteintes à la liberté de la presse, les rapports faisant état de viols et d'incendies de villages dans le sud au cours d'opérations militaires contre les voleurs de zébus, ou encore la détention sans procès des ennemis politiques, le chargé d'affaire américain à Antananarivo dit s'alarmer des manquements du régime de transition en matière de droits universels.

Depuis quatre ans, les entreprises exportatrices de l'île ne bénéficient plus de la détaxation vers les Etats-Unis, entraînant la suppression de dizaines, voire de centaines de milliers d'emplois. Mais même sans l'AGOA, les Etats-Unis demeurent le premier contributeur pour l'aide internationale à Madagascar.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.