7 Janvier 2013

Egypte: L'armée contrecarre une tentative d'attentat à Rafah

L'armée égyptienne a annoncé avoir déjoué, ce lundi 7 janvier, une tentative d'attentat à la bombe à Rafah, à la frontière avec Gaza.

Le porte-parole de l'armée avait indiqué que l'attentat visait une petite église à l'aube du Noël copte. Mais en début d'après-midi, l'armée a affirmé que l'attentat visait probablement un camp de gardes-frontière jouxtant l'église. Une cinquantaine de kilos de dynamite, un lance-grenades et des armes automatiques ont été saisies après la fuite des agresseurs.

Eglise ou camp militaire ? Les deux objectifs sont valables pour les jihadistes égypto-palestiniens du Sinaï. En cette journée de Noël, l'église aurait constitué une cible symbolique pour les extrémistes musulmans. Toutefois, la destruction de l'Eglise n'aurait pas eu un grand impact médiatique, puisque le lieu de culte est fermé depuis qu'il a été endommagé par une explosion l'année dernière.

Le camp des gardes-frontière représentait par contre une cible privilégiée. Un défi à l'armée qui a annoncé il y a 48 heures qu'elle poursuivra ses opérations contre les jihadistes qui veulent asseoir leur domination sur le nord est de la péninsule égyptienne.

Les jihadistes avaient déjà tué, au mois d'août, 16 gardes-frontière égyptiens au cours d'un attentat contre un camp militaire voisin. Samedi 5 janvier, le ministre égyptien de la Défense s'était rendu dans le Sinaï pour y rencontrer les chefs de tribus. Une rencontre visant à créer des alliances en vue de contrer les jihadistes. Une rencontre payante puisque les informations sur l'attentat sont venues de source bédouine.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.