L'Express de Madagascar (Antananarivo)

Madagascar: Iavoloha - Andry Rajoelina prolonge le suspense

Le président de la Transition fait patienter. Il s'accorde un délai supplémentaire avant d'officialiser sa décision de s'aligner ou non dans la course à la magistrature suprême.

La présidence de la Transition tue toute spéculation dans l'oeuf. Andry Rajoelina, président de la Transition, ne se prononcera pas sur son éventuelle candidature aux présidentielles demain, au cours de la cérémonie de présentation de voeux des corps constitués à Iavoloha.

« La cérémonie étant officielle (...) toute déclaration politique, sur quelque sujet que ce soit, fera l'objet d'un autre rendez-vous », précise le communiqué du chargé de communication à la Présidence, publié hier. « Comme chaque année, le président de la Transition, Andry Nirina Rajoelina et son épouse présenteront leurs meilleurs voeux de bonheur et de prospérité, à l'occasion du Nouvel an 2013, à la Nation, au peuple malgache, aux tenants des institutions de l'État, aux corps constitués, à la société civile et au secteur privé », poursuit le communiqué officiel.

Il souligne l'inopportunité d'évoquer la question de candidature ou non du président de la Transition.

« L'occasion lui sera offerte de dresser le bilan de 2012 et les perspectives de 2013 pour Madagascar. Il ne faut pas confondre discours politique et déclaration politique », précise Harry Laurent Rahajason, chargé de communication à la Présidence et ministre de la Communication.

Celui-ci affirme qu'une déclaration politique au cours de la cérémonie de présentation de voeux des corps constitués ne touche qu'Andry Rajoelina. « Les autres ne sont pas tenus par cette disposition », souligne-t-il.

En temps utile

Avec une telle disposition, le président de la Transition refait le coup du discours de fin d'année. La Présidence assure que l'annonce de la candidature ou non d'Andry Rajoelina « fera l'objet d'un autre rendez-vous dont la tenue sera communiquée en temps utile », ajoute le communiqué, sans en préciser la date.

Ainsi, le président de la Transition continue de brouiller les cartes. Les prochains jours, voire les prochaines semaines, devront permettre d'éclaircir la situation et ce, malgré la promesse que « le peuple malgache connaîtra la voie à suivre d'ici la fin de l'année », qu'il avait faite en marge de l'inauguration du temple du rugby à Andohatapenaka, le 15 décembre.

Avec une telle stratégie, celui qui affirme « avoir pris sa décision quoiqu'il arrive » laisse, volontairement ou involontairement, du temps à ses partisans de se lâcher pour réclamer sa candidature aux présidentielles. Une contre-offensive face à la « suggestion » du Sommet de la Communauté de développement de l'Afrique australe pour le « ni...ni » contre lui et l'ancien président Marc Ravalomanana. La démarche laisse ses adversaires, mais également la Transition, dans le flou à cinq mois des présidentielles.

Mamy Rakotoarivelo, président du Congrès et chef de délégation de la mouvance Ravalomanana, se veut optimiste sur l'évolution de la situation. « Cela veut dire qu'il [Andry Rajoelina] ne se présentera pas aux présidentielles» , se persuade-t-il, considérant la démarche comme étant une préparation des partisans d'Andry Rajoelina, « sinon il n'aurait pas fait une telle déclaration ».

Retour discret

Andry Rajoelina est arrivé comme il était parti, sans tambour ni trompette. Le communiqué de la présidence de la Transition se contente d'officialiser son retour sur un vol régulier d'Air Madagascar. Une source bien informée parle d'une communication sur le sujet « incessamment » dans la mesure où le président de la Transition avait eu d'autres rendez-vous durant son déplacement en Israël.

Il avait rencontré le président israélien Shimon Peres à Tel-Aviv, mercredi. La Présidence avait d'ailleurs rapporté une déclaration de Shimon Peres annonçant à Andry Nirina Rajoelina que l'Etat hébreu est « prêt à accompagner et à soutenir Madagascar notamment dans le secteur du développement » mais également dans celui de la sécurité.

Ads by Google

Copyright © 2013 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.