8 Janvier 2013

Cameroun: Condamnés pour leur homosexualité, Franky et Jonas retrouvent la liberté en appel

Deux jeunes Camerounais, dont la condamnation à cinq ans de prison ferme en 2011 pour homosexualité avait suscité un vif émoi international, ont été acquittés en appel lundi 7 janvier à Yaoundé. Franky et Jonas ont été déclarés non coupables d'homosexualité, pratique interdite au Cameroun. En décembre dernier, un tribunal camerounais avait confirmé en appel une peine de trois ans de prison ferme contre un jeune étudiant qui avait envoyé SMS à un autre garçon où était écrit : « Je suis très amoureux de toi. » En 2011, 14 condamnations pour homosexualité ont été prononcées au Cameroun.

Me Alice Nkom

Avocate de la cause homosexuelle au Cameroun

Cette fois-ci, le juge a dit que l'infraction n'était pas constituée. C'est le soulagement, mais on ne baisse pas la garde, le combat continue.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.