Radio Okapi (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Aru - des habitants se réfugient au Soudan du sud pour échapper à une milice

Les habitants de la chefferie de Kakwa dans le territoire d'Aru dans la Province Orientale se sont déplacés vers le Soudan du Sud. Ces populations fuient les attaques à répétition du nouveau groupe armé, dénommé «Force de défense du peuple locale de la Province Orientale» (FD-PLO), contre des positions de la police, ces deux derniers mois. Ce groupe serait constitué de plus de trois cents combattants notamment d'anciens militaires des Forces armées zaïroises (Ex-Faz), ainsi que d'anciens militaires démobilisés. Le commandant de l'armée régulière en Ituri affirme que des militaires ont été déployés sur place pour traquer cette milice, qui s'est repliée vers le Soudan du Sud.

Les réfugiés congolais viennent des localités d'Agoroba, Arile et Nyai Base dans la chefferie de Kakwa, à Aru, l'un des territoires du district de l'Ituri dans la Province Orientale et à la frontière du Soudan du Sud. Ils ont commencé à se déplacer le 17 décembre 2012.

Selon le chef de collectivité de Kakwa, la plupart de ces refugiés ont regagné leurs villages d'origine. Seul un petit groupe d'environ deux cents refugiés resté au Soudan du Sud a été transféré dans un camp de refugiés à l'intérieur de ce pays, a-t-il renchéri.

Pourtant, indique la société civile locale, certains de ces refugiés contactés ont affirmé le contraire. Aucun d'entre eux n'est rentré en Ituri à cause des conditions sécuritaires encore précaires dans la chefferie, rapporte la société civile.

Des sources militaires et civiles à Aru rapportent que le nouveau groupe armé dénommé « Force de défense du peuple local de la province Orientale», (FD-PLO) avait attaqué des positions de la police, plusieurs fois ces deux derniers mois. Elles citent notamment celles d'Ingobokolo, d'Ariwara, de Bula et de Kengezi base.

La « Force de défense du peuple local de la Province Orientale» serait constituée de plus de trois cents combattants notamment d'anciens militaires des Forces armées Zairoises, communément appelés Ex-Faz, ainsi que de militaires démobilisés.

Le commandant des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri, le colonel Fall Sikabwe a confirmé la présence de ce nouveau groupe armé dans la région. Des militaires ont été dépêchés sur place et ont traqué les membres de la FD-PLO. Ceux-ci se sont repliés au Soudan du Sud vers le village d'Esebi à la frontière avec le village congolais de Kengezi base, a-t-il affirmé.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.