Radio Okapi (Kinshasa)

11 Janvier 2013

Congo-Kinshasa: Katanga - 6 morts dans des affrontements entre Maï-Maï et FARDC

Trois militaires et trois civils ont été tués dans les affrontements qui ont opposé mercredi 9 janvier une milice Maï-Maï à l'armée congolaise dans le groupement Tondo, près de la route allant de Bunkeya à Mitwaba, dans le Katanga. La population de ce groupement a fui vers le centre de Bunkeya, à 75 km de Likasi. Selon le grand chef M'siri de Bunkeya, ces déplacés s'ajoutent à près d'un millier d'autres déjà réfugiés dans sa cité.

Les affrontements avaient débuté la veille sur la route menant à Mitwaba. Dix huit combattants Maï-Maï venaient d'attaquer le groupement Tondo, à 50 Km de Bunkeya, tuant trois militaires et trois fonctionnaires de l'Etat.

Des témoins affirment que les Maï-Maï ont emporté les armes des militaires tués.

De son côté, le grand chef M'siri de la cité de Bunkeya a prevenu que le centre de Bunkeya comptait déjà neuf cents ménages de déplacés fin 2012.

Avec ces dernières attaques des Maï-Maï, leur nombre pourrait facilement doubler. Il lance donc un appel aux autorités pour venir en aide à ces déplacés.

Entre-temps, le commandement militaire FARDC a aussi déployé des éléments FARDC à Mwandingusha où un autre groupe de Maï-Maï avait été signalé jeudi 10 janvier.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.