Radio Okapi (Kinshasa)

12 Janvier 2013

Ouganda: Kampala - le gouvernement et le M23 adoptent les premiers points de l'ordre du jour des pourparlers

Photo: Radio Okapi/Ph. Innoncent Olenga
(De g.à.d) Abbé Appolinaire Malu Malu, chef des experts et Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères de la RDC et chef de la délégation du gouvernement aux pourparlers avec le M23

Les pourparlers entre le gouvernement congolais et la rébellion du M23 ont repris, vendredi 11 janvier à Kampala, après leur suspension en décembre pour cause des festivités de fin d'année et le blocage lié à la question de la signature du cessez-le-feu. Au cours de la séance de vendredi, quatre points qui doivent constituer l'ordre du jour du dialogue ont été adoptés. Il s'agit de l'évaluation de l'accord de paix du 23 mars 2009 conclu par le gouvernement et l'ex-rébellion du CNDP ; des questions sécuritaires ; des questions sociales, politiques et économiques ainsi que du mécanisme de mise en oeuvre, de suivi et d'évaluation de l'accord de Kampala.

A l'issue de la plénière, le facilitateur, ministre ougandais de la Défense, Crispus Walter Kiyonga, s'est dit confiant en l'avenir:

«Les deux parties sont effectivement engagées dans le dialogue. On a presque finalisé l'ordre du jour. Il y a quelques virgules, quelques points qu'il faudrait ajuster. Mais, nous allons finaliser et signer cet ordre du jour. Ce qui reste ne constitue pas des points importants.»

Les discussions sur cet ordre du jour avaient bloqué pendant cinq jours les pourparlers, avant leur suspension le 21 décembre dernier pour les festivités de fin d'année. Le M23 exigeait du Gouvernement la signature d'un cessez-le-feu, ce à quoi ce dernier s'est opposé catégoriquement.

Mais, le 8 janvier, quatre jours après la reprise officielle du dialogue, le M23 avait annoncé un cessez-le feu unilatéral et promis de reprendre les discussions.

«Dès à présent, le M23 est prêt à poursuivre les négociations sur les points inscrits à l'ordre du jour », avait déclaré François Ruchogoza, chef de la délégation rebelle à Kampala, malgré l'absence d'un accord de cessez-le-feu avec le gouvernement congolais.

Les rebelles du M23 ont obtenu des chefs d'Etat des Grands lacs ces discussions avec le gouvernement en contre partie de leur retrait de la ville de Goma qu'ils ont occupée pendant une dizaine de jours à la fin du mois de novembre 2012.

Constitué des membres de l'ancienne rébellion du CNDP, le M23 avait occupé plusieurs localités du Nord-Kivu ainsi que la ville de Goma après une offensive lancée le 17 novembre. Ils s'y sont retirés sur recommandation des pays des Grands lacs.

Au début de leur mouvement, les rebelles réclamaient l'application de l'accord du 23 mars 2009 signé par le gouvernement et l'ancienne rébellion du CNDP. Mais après l'offensive contre Goma, ils ont ajouté à cette revendication des questions politiques et sociales.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Divergences Gouvernement/M23 à Kampala

(De g.à.d) Abbé Appolinaire Malu Malu, chef des experts et Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères de la RDC et chef de la délégation du gouvernement aux pourparlers avec le M23

La réunion plénière prévue à Kampala entre la délégation du gouvernement de la RDC et celle de la rébellion du M23 n'a pas eu lieu. Des divergences persistent sur les ... Read more »