Infos Plus Gabon (Libreville)

11 Janvier 2013

Centrafrique: Un accord de cessez-le-feu a été signé et un accord prévoit que Bozizé reste au pouvoir jusqu'en 2016

Photo: HDPTCAR
Rebel camp in the north-eastern Central African Republic.

Libreville — Un accord de cessez-le-feu a été finalement signé vendredi à Libreville, capitale du Gabon, par les différentes fractions de la crise centrafricaine. Le président centrafricain François Bozizé conservera son poste jusqu'à la fin de son mandat en 2016, selon le communiqué final lu à l'issue de ces assises.

Selon les termes de l'accord, « un gouvernement d'Union nationale sera composé et le président François Bozizé reste au pouvoir à la tête d'un gouvernement de transition et des élections législatives auront lieu après une période de transition de 12 mois ».

"Un nouveau Premier ministre issue de l'opposition démocratique sera nommé", et le gouvernement cantrafricain actuel est chargé d'assurer « le retrait de toutes les forces militaires étrangères du sol centrafricain», à l'exception de l'interposition des Forces africaines (FOMAC).

L'accord prévoit en outre que "le Premier ministre de transition et les autres membres du gouvernement ne peuvent être candidats à la prochaine élection présidentielle".

La coalition des rebelles de la Seleka obtient la libération "des personnes arrêtées dans le cadre de la crise", et s'est engagée à «se retirer des villes occupées et d'abandonner la lutte armée."

Ads by Google

Copyright © 2013 Infos Plus Gabon. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.