Fasozine (Ouagadougou)

Burkina Faso: Le Burkina va déployer des unités d'infanterie

Photo: RFI/Moussa Kaka
Groupes armés dans le Nord du Mali.

Blaise Compaoré a annoncé ce 11 janvier 2013 que l'armée burkinabè intégrera la force internationale qui doit aider le Mali à libérer le nord de son territoire occupé par des groupes islamistes lourdement armés.

«Le contexte sous régional de tension politico-militaire, nous impose d'accroitre les capacités et l'efficacité opérationnelles de l'ensemble des dispositifs de la Défense nationale, et de renforcer la coopération en matière de sécurité avec les Etats de notre espace ouest-africain ainsi que les autres pays frères et amis. Dans cet ordre d'idées, et sous l'égide de l'Union africaine, il sera procédé au déploiement d'unités d'infanterie et de maintenance auprès de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) afin d'aider le peuple malien dans le règlement de la crise à laquelle il est confronté» a déclaré le président du Faso.

Ce qui n'empêchera pas le Burkina Faso, médiateur ouest africain dans cette crise, de poursuivre ses efforts pour son dénouement par les négociations. «Nous maintiendrons une action diplomatique dynamique pour faire du dialogue, un instrument premier de résolution de cette crise politique et sécuritaire. A ce titre, j'invite les parties belligérantes à observer scrupuleusement la cessation des hostilités, conformément aux engagements pris le 4 décembre à Ouagadougou», précise Blaise Compaoré. Le chef de l'Etat, qui occupe également le portefeuille de ministre de la Défense, s'exprimait ainsi lors de la cérémonie de présentation de voeux des personnels au ministre de la Défense et des Anciens combattant, ce vendredi 11 janvier 2013 au palais présidentiel.

Notons que selon le chef des opérations militaires à l'état-major des armées du Mali, le colonel Oumar Dao, le Nigeria et le Sénégal sont déjà engagés aux côtés de l'armée malienne à Sévaré, dans le centre du Mali. «Ces troupes sont arrivées avec le matériel nécessaire pour faire face à la situation» a déclaré l'officier malien. La France soutient également les militaires maliens, en témoigne la déclaration officielle faite par François Hollande ce vendredi 11 janvier 2013.

Ads by Google

Copyright © 2013 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

La contre-offensive stoppe la progression des jihadistes au Mali

Groupes armés dans le Nord du Mali.

L'armée malienne a lancé vendredi avec le soutien de la France et de plusieurs pays africains une contre-offensive dans le centre du Mali, pour repousser l'avancée des ... Read more »