14 Janvier 2013

Centrafrique: Nomination du nouveau Premier Ministre toujours en attente

La République centrafricaine n'a toujours pas de Premier ministre, alors que samedi 12 janvier l'opposition politique a proposé au président Bozizé le nom de Nicolas Tiangaye. Le chef de l'Etat n'est il pas en train de gagner du temps en ne promulguant pas le décret de nomination ? « Pas du tout », répond Josué Binoua, le ministre de l'Administration du territoire.

« Le président n'a pas l'intention de retarder l'application de l'accord de Libreville mais il entend le respecter à la lettre », martèle Josué Binoua.

Selon le ministre de l'Administration du territoire du gouvernement dissout, si François Bozizé n'a pas encore signé le décret de nomination du Premier ministre, c'est seulement parce qu'il attend de savoir quelle est la proposition des représentants de la Seleka qui devraient arriver à Bangui ce lundi 14 janvier en provenance de Brazzaville.

« Si la coalition rebelle s'aligne sur le choix de l'opposition politique, alors Nicolas Tiangaye sera nommé à la primature. Mais si une autre proposition intervient, alors le chef de l'Etat tranchera », affirme encore Josué Binoua.

Pour justifier cette position, ce proche du chef de l'Etat se base sur une ambigüité de l'accord signé à Libreville. Celui-ci prévoit en effet que le chef de l'exécutif sera issu de l'opposition, sans préciser s'il s'agit uniquement des opposants politiques, ou bien si les rebelles auront également leur mot à dire.

Dans les faits, le président semble avoir entamé sa partie d'échec avec ses ennemis politiques. Selon une source diplomatique, au sein des rebelles, des voix commencent à se faire entendre pour critiquer l'accord signé sous l'égide de la communauté des Etats d'Afrique Centrale.

Le président centrafricain entend bien profiter des divisions entre les différents groupes. L'accord de Libreville n'est pas enterré mais il connait d'ores et déjà ses premières turbulences.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.