Centrafrique: Nicolas Tiangaye pressenti pour le poste de premier ministre

La nomination d'un nouveau Premier ministre issu de l'opposition démocratique est imminente en République centrafricaine, en application des accords sur la Centrafrique conclus vendredi 11 janvier à Libreville, au Gabon. L'avocat maître Nicolas Tchangaye a été désigné par la coalition de l'opposition pour diriger ce cabinet d'union nationale.

Les Centrafricains attendent toujours de connaître le nom de leur nouveau Premier ministre. Selon nos informations, l'opposition a proposé, samedi 12 janvier en fin de journée, le nom de Nicolas Tiangaye au président Bozizé.

Le décret de nomination n'a pas encore été rendu public. Mais en vertu de l'accord signé à Libreville, on voit mal comment le chef de l'Etat pourrait refuser l'entrée en fonction de celui que certains, à Bangui, considèrent comme le pire ennemi de François Bozizé.

Si cette nomination à la primature constituerait une première mise en oeuvre de l'accord signé au Gabon, elle ne règlera pas tous les problèmes, loin s'en faut. L'étape suivante, celle de la formation du gouvernement de transition, devrait s'avérer difficile. « Cela va être compliqué, il va falloir trouver des équilibres. Il faudra que les nouveaux ministres aient des compétences à leurs postes pour que la communauté internationale accorde une crédibilité à cet exécutif », prévient déjà l'ambassadeur de l'Union européenne sur place.

Plusieurs portefeuilles tels que la Défense ou les Finances devraient ainsi faire l'objet d'une lutte entre le pouvoir, l'opposition et la rébellion de la Seleka.

Comme le résume un observateur de la vie politique locale, « si François Bozizé est affaibli, c'est un battant, et il n'entend surement pas être dépouillé de tous ses pouvoirs au profit de ses ennemis politiques ».

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.