Déclaration du président de la commission de la CEDEAO sur la situation au Mali

SPONSOR WIRE

Abuja-Nigeria — La Commission de la CEDEAO déplore que malgré les dispositions prises pour la recherche de solutions politiques à la crise cessioniste au Mali, la situation s'est fortement détériorée ces derniers jours suite à l'attaque des groupes rebelles sur les positions gouvernementales, ayant conduit à la prise de Konna, et ce, alors que la Médiation de la CEDEAO invitait les parties au dialogue le 10 janvier 2013.

Dans ces circonstances graves, la Commission de la CEDEAO réaffirme l'engagement de la Communauté à soutenir le gouvernement et le peuple maliens à préserver l'intégrité territoriale du Mali et lutter contre le terrorisme. Elle se félicite de la Déclaration de presse en date du 10 janvier 2013 du Conseil de Sécurité des Nations Unies autorisant une intervention immédiate au Mali pour stabiliser la situation. Elle remercie le gouvernement français pour les initiatives déployées pour soutenir le Mali.

La Commission réaffirme les décisions antérieures de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur le Mali. Conformément à ces décisions et dans le cadre de la Résolution 2085 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, le Président de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement, devant l'urgence de la situation, a décidé d'autoriser un déploiement immédiat des troupes de la CEDEAO dans le cadre de la MISMA. Les dispositions seront prises pour l'opérationnalisation de cette décision.

La Commission réitère son soutien et ses encouragements aux forces de défense et de sécurité du Mali et s'engage à prendre toutes les mesures nécessaires pour repousser cette agression. Elle salue les efforts déployés par le Comité des Chefs d'Etat-major de la CEDEAO pour la mise en oeuvre de la Résolution 2085 du Conseil de Sécurité.

La Commission remercie l'Union Africaine, les Nations Unies, les pays partenaires et la communauté internationale pour leur soutien et lance un appel à tous pour contribuer activement et immédiatement aux efforts de stabilisation de la situation. Elle met en gage contre toute attitude d'entrave à la transition et aux décisions de la communauté internationale qui feront l'objet de sanctions ciblées. SEM Kadré Désiré Ouédraogo Président de la Commission de la CEDEAO

Copyright © 2013 Economic Community of West African States. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.