14 Janvier 2013

Egypte: Nouveau procès pour Moubarak, ses deux fils, Al-Adli et six de ses collaborateurs

Photo: EU 2007
L'ex président Hosni Moubarak (à côté de son épouse sur cette photo) qui a été condamné à une prison à vie reçoit ainsi une seconde chance avec la décision de la Cour de cassation

La justice égyptienne a ordonné dimanche un nouveau procès pour le président déchu Hosni Moubarak, qui avait fait appel après avoir été condamné à la prison à vie pour la répression de la révolte de 2011 qui avait fait 850 morts.

La Cour de Cassation a annoncé sa décision d'"annuler tous les verdicts prononcés par le tribunal criminel du Caire en juin 2012 et d'ordonner un nouveau procès pour M. Moubarak, ses deux fils Alaa et Gamal, son ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et six responsables des services de sécurité". L'affaire a été renvoyée devant une cour d'appel qui doit fixer ultérieurement une date pour une nouvelle audience.

M. Moubarak avait été condamné à la prison à vie, tout comme son ministre de l'Intérieur, pour la mort de manifestants durant la révolte de janvier-février 2011. En revanche, six anciens hauts responsables de sa police avaient été acquittés et certains d'entre eux ont depuis été relâchés.

Les deux fils Moubarak, encore dans la ligne de mire de la justice, ont de nouveau comparu samedi devant un tribunal pour une affaire de corruption liée à la Bourse. Leur procès a été reporté au 9 février, selon la presse.

Ads by Google

Copyright © 2013 Egypt State Information Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.