L'Observateur Paalga (Ouagadougou)

Burkina Faso: Reprise des votes du bureau du Conseil municipal de Koumbri - Le CDP s'attribue tous les postes

Terminés en queue de poisson le lundi 7 janvier 2013, par suite d'interruption par un conseiller du CDP, protestant contre la non-élection de sa femme Hélène Nana au profit d'un candidat de l'ADF-RDA, les votes des membres du nouveau bureau du conseil municipal de la commune rurale de Koumbri ont été repris le vendredi 11 janvier 2013.

Une source proche du CDP pense que si l'acte de boycott a été matérialisé, un procès-verbal de l'élection du maire en la personne de Masmoudou Selenga, n'a pas été établi en bonne et due forme ce jour-là. Ce qui permettrait de reprendre les votes pour tous les postes.

Pour éviter tout marchandage, tous les conseillers du CDP ont été convoyés à Ouahigouya dans la soirée du jeudi 10 janvier 2013, pour être logés ensemble dans un centre d'hébergement. Devant être embarqués dans un car de transport dans la matinée du vendredi 11 janvier 2013, les conseillers ont tenu une rencontre avec les leaders du CDP au niveau provincial avant de rejoindre Koumbri où devraient se tenir les élections.

Après la vérification des présences, le préfet du département aurait informé les invités que sa hiérarchie, notamment le MATDS, l'aurait autorisé de reprendre la mise en place du bureau du nouveau conseil municipal. Ce qui veut dire en clair que la première rencontre qui avait consacré l'élection du candidat de l'ADF-RDA est nulle et de nul effet.

Protestant contre la reprise des votes en ce qui concerne le poste du maire, le porte-parole des élus de l'ADF-RDA, celui-là qui s'était vu élire lors de la première rencontre, a pris la parole pour annoncer le retrait de son groupe à la rencontre. Prenant bonne note, le préfet a autorisé les élus du parti au pouvoir de poursuivre les travaux.

Avec 47 conseillers et sans concurrent, cette fois-ci, Hélène Nana, l'épouse du directeur communal de la campagne pour les partisans d'Assimi Kouanda, a été élue maire de la commune rurale de Koumbri. Le poste de 1er adjoint au maire a été attribué à un membre du groupe qui contestait la candidature d'Hélène Nana.

Celui du 2e adjoint reste dans les mains des protecteurs de la nouvelle mairesse. Le CDP s'est attribué tous les postes des différentes commissions, sans manquer de désigner à son compte les deux représentants au conseil régional du Nord. Joint au téléphone, Masmoudou Selenga ne compte pas croiser les bras face à ce qu'il considère comme un coup du CDP, en complicité avec l'Administration.

Il n'exclut pas de déposer un recours en justice contre l'annulation des résultats des votes de la première rencontre du lundi 7 janvier 2013.

Copyright © 2013 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.