L'Express de Madagascar (Antananarivo)

Madagascar: Projets présidentiels - Rajoelina poursuit son offensive à Tana

Photo: http//:lexpress.mu
Andy Rajoelina

L'homme fort de la Transition avance ses pions alors que l'opinion attend sa déclaration concernant sa candidature ou non aux présidentielles.

Andry Rajoelina, président de la Transition, souffle le chaud et le froid. Il met les bouchées doubles pour s'occuper des projets présidentiels, au moment où on l'attend concernant sa position en vue de la sortie de crise.

« Avec les habitants de la capitale, nous allons emprunter ensemble les escaliers en descendant [celui d'Antaninarenina] puis en montant [celui d'Ambondrona], et puis on va continuer à monter... », a déclaré Andry Rajoelina, hier à Antaninarenina, en marge du lancement des travaux de réhabilitation de ces deux infrastructures.

L'homme fort de la Transition veut afficher son intention de jouer sa propre partition, malgré l'attente de l'opinion et de la communauté internationale sur lui.

Il est attendu pour se prononcer sur sa décision concernant les propositions de la Troïka, organe de coopération de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

Cette dernière lui « suggère » le « ni...ni » pour sa non-candidature et celle de l'ancien président Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud, ou la double candidature des principaux protagonistes à la crise. Mais il n'en est encore rien, du moins officiellement.

Le président de la Transition feint d'éviter la pression sur lui et envoie des messages auprès de l'opinion sur ses intentions, et pour faire attendre la communauté internationale.

Il souffle la fin des travaux de réhabilitation des deux escaliers le 8 mars, soit deux mois avant le premier tour des élections présidentielles, exactement deux mois comme l'exige la Feuille de route pour la démission des chefs d'institution qui souhaitent affronter les urnes.

En attendant, Andry Rajoelina accélère le rythme de lancement des travaux liés aux projets présidentiels et à l'inauguration de ceux-ci. Des initiatives qu'un candidat déclaré aura du mal à réaliser.

Il s'apprête à se déplacer à Toamasina pour l'inauguration de la mairie, du nouvel hôpital et des logements sociaux à la fin de la semaine.

Gratitude affirmée

Hier, l'homme fort de la Transition a voulu montrer son aisance malgré les pressions exercées sur lui, tout en soignant son « électorat ».

Il a traversé à pied une partie d'Analakely aux côtés d'Edgard Razafindravahy, président de la Délégation spéciale (PDS) d'Antananarivo, et ses proches collaborateurs, au beau milieu de la journée.

Le discours de soutien d'Edgard Razafindravahy renforce l'image que veut imprimer un candidat potentiel à la course à la magistrature suprême. « Vous avez fait beaucoup d'efforts pour la capitale pour réhabiliter l'honneur d'Antananarivo », a rappellé le PDS, citant entre autres le stade de rugby, l'amphithéâtre ou encore la mairie.

« Nous n'oublierons pas et nous saurons y répondre le moment opportun », a-t-il poursuivi, après avoir posé ensemble la première pierre des travaux. Un peu pour sceller l'union sacrée entre les deux hommes.

Andry Rajoelina maintient le cap contre vents et marées. Le Premier ministre Omer Beriziky se démarque des initiatives présidentielles en évitant de prendre part aux cérémonies liées à celles-ci. Il se pose des questions sur les tenants et aboutissants de ces projets, laissant entendre une démarche unilatérale à la tête de l'État.

Maître Hanitra Razafimanantsoa de la mouvance Ravalomanana ironise sur la démarche présidentielle, inversant, selon elle, les affaires courantes exigées pour la transition et la réalisation de projets d'un élu durant son mandat.

La vice-présidente du Conseil supérieur de la transition (CST) voit dans ces initiatives une tentative de prendre quelques longueurs d'avance d'un candidat aux élections, et réclame des éclaircissements sur l'origine des fonds pour financer les projets présidentiels et l'inscription de celui-ci dans la loi des finances.

Ads by Google

Copyright © 2013 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Andry Rajoelina renonce à la présidentielle malgache

Andy Rajoelina

Les malgaches ont enfin une réponse à la question que tout le monde se posait. Le président de la Transition a décidé ce mardi, tout comme l'ancien président Marc ... Read more »