Le Soleil (Dakar)

18 Janvier 2013

Sénégal: Colonel Abou Thiam, directeur de la DIRPA - « La date de départ des troupes n'est pas encore connue »

Le nouveau patron de la Direction de l'information et des relations publiques des armées (Dirpa), le colonel Abou Thiam, était, mercredi, dans nos locaux pour une visite de contact et de courtoisie. Selon lui, Le Soleil a largement contribué à sa formation. Il a aussi évoqué la question de la crise malienne et l'engagement des troupes sénégalaises dont la date de départ n'est pas encore connu.

« Nos troupes seront bientôt au Mali pour appuyer nos frères maliens, dans le cadre de la Cdeao et d'une coalition régionale et déjà internationale. La date de départ n'est pas encore connue mais elle le sera à l'issue d'une réunion entre décideurs militaires et politiques qui se tiendra ce week-end au Mali », a déclaré le Colonel Abou Thiam, nouveau patron de la Direction de l'information et des relations publiques des armées. Il s'y ajoute que les chefs d'Etats majors se sont déjà réunis en début de semaine à Bamako.

Selon le Colonel Thiam, le choix, qu'il a porté sur le quotidien national le Soleil pour effectuer sa première visite auprès des medias, après que le commandement lui a fait confiance en le mettant à la tête de cette direction, s'explique par le fait que ce journal a largement contribué à sa formation.

« Il est normal que si je dois effectuer une visite de contact et de courtoisie, je commence d'abord par le quotidien national Le Soleil, qui a fortement contribué à ma formation. Etant jeune élève déjà, je tirais les sujets et les idées à travers des contributions de grands journalistes du quotidien Le Soleil. Au cours de ma carrière militaire, je faisais de même pour mes sujets de culture générale. Nous étions toujours les premiers à lire ces contributions et à y tirer le maximum de profits possibles », a-t-il souligné.

Il ajoute que, contrairement à beaucoup de médias, le Soleil regorge de professionnels qui ont l'éthique en bandoulière. « Entre l'éthique et l'esthétique, je choisi l'éthique. Vous êtes nos principaux collaborateurs parce que nous sommes dans la même galère pour ne pas dire dans le même sillage », a-t-il estimé.

Le nouveau patron de la Dirpa, s'est assigné comme mission de « Communiquer juste, vrai et à temps ». Pour lui, ses prédécesseurs se sont évertués à mettre aujourd'hui la Dirpa à un niveau particulièrement élevé. Il a donc le devoir d'améliorer ce lègue ou au pire des cas le maintenir à son niveau actuel. Parlant de la crise malienne, le Colonel Thiam signale, qu'aujourd'hui, beaucoup de supputations se font autour de la question.

« Je pense que, vous médias et nous communicateurs, nous devons relayer ce message à nos populations, à ceux là qui vivent au Sénégal et à tous ceux qui sont épris de paix pour que nous tous, puissions prendre en compte ces réseaux dormants qui peuvent être un peu partout », a-t-il poursuivi.

Sur la question du manque de communication souvent reproché à l'armée, le patron de la Dirpa répond que l'armée communique, quand c'est nécessaire.

« L'armée n'a rien à cacher ou à envoiler. Lorsqu'il y a un événement ou que quelqu'un veut vérifier une information, s'il vient vers nous, nous lui délivrons la bonne information. Mais il faut que les gens comprennent aussi qu'il y'a une attitude à adopter, entre l'impératif de vouloir communiquer et les contraintes de sécurité nationale qu'il y a derrière certaine information. Je comprends l'impératif du scoop, mais après...», a-t-il laissé imaginer.

Ads by Google

Copyright © 2013 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.