18 Janvier 2013

Afrique: La force africaine de la MISMA entame son déploiement

Bamako — Les premiers soldats africains engagés dans la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), entament, vendredi, leurs opérations sur le sol malien, selon des responsables militaires de l'état-major de cette force.

Près de 100 soldats nigérians et togolais, premiers éléments de cette force dont le déploiement été approuvé le 20 décembre par le conseil de sécurité de l'ONU, sont arrivés, jeudi soir, à Bamako où ils ont été accueillis par des militaires maliens et français.

Cette force comprendra plus de 3.300 hommes qui devront prendre à terme le relais aux troupes françaises engagées au Mali depuis le 11 janvier pour contrer l'avancée vers le sud du pays des groupes armés qui contrôlent une grande partie du nord.

Dans le cadre du déploiement de la Misma, qui sera dirigée par le général nigérian, Shehu Abdulkadir, quelque 2.000 soldats des pays membres de la Communauté africaine des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cédéao) sont attendus d'ici le 26 janvier à Bamako.

Le Nigeria doit fournir 900 hommes, soit 300 de plus que prévu initialement.

Le Niger, le Burkina Faso, le Togo et le Sénégal ont également annoncé l'envoi d'environ 500 hommes chacun, le Bénin 300, la Guinée et le Ghana environ 120 chacun.

Les soldats nigérians seront déployés aux environs de Banamba près de 200 kms de Bamako dans la région de Koulikoro, celle du Togo sera à San et celle du Burkina Faso sera basée à Markala.

Pour sa part, la France a déjà déployé 1.400 hommes au Mali, un chiffre qui devrait atteindre 2.500 soldats. Le Tchad, qui ne fait pas partie de la Cédéao, a aussi promis un contingent de 2000 soldats.

L'Union européenne a décidé jeudi de consacrer un montant de 50 millions d'euros au soutien du déploiement de la Misma. Une réunion des donateurs destinée à soutenir le déploiement de cette force se tiendra le 29 janvier à Addis Abeba.

Cette conférence "donnera l'occasion de mobiliser des ressources et autre soutien nécessaire aux forces de défense et de sécurité maliennes, ainsi que pour la Misma", indique la Commission de l'UA.

Ads by Google

Copyright © 2013 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.