Africa Info (Douala)

Afrique: Transport aérien, des américains forment des africains

Ai-Cameroun — C'est à Yaoundé, la capitale politique camerounaise que s'est déroulé l'atelier de formation qui a duré deux semaines. Sur initiative de la fédérale aviation administration (FAA) des Etats-Unis.

A en croire des organisateurs, cette formation aura permis aux hauts responsables de l'aviation de mieux outiller les inspecteurs des opérations et navigabilité ayant la charge de veiller au respect des normes de la sécurité de l'organisation de l'aviation internationale(Oaci).

Ils étaient environ 19 participants venus des pays de l'Afrique de l'ouest et centrale, notamment le Cameroun, la république Centrafricaine et La Mauritanie. Cette formation était une étape vers la réalisation de l'un des principaux objectifs de l'initiative africaine pour des espaces aériens plus sûrs. Initiative mis en place en 1998 par le président Clinton. Dont le but vise à augmenter le nombre de pays d'Afrique Subsaharienne qui répondent aux normes de l'Oaci en matière de sécurité aérienne.

L'impact ici est le développement économique, et aussi l'intégration sous régionale en faisant que les personnes et les marchandises circulent entre les pays d'Afrique avec efficacité et en toute sécurité, a appris l'agence AFRICA INFO.

Le Ministre camerounais des transports Robert Nkili a dans son mot de clôture louer la coopération qui existe entre le Cameroun et les Etats-Unis dans le domaine de l'aviation civile. Coopération qui, selon lui, a permis à plusieurs cadres de l'aviation civile camerounaise de bénéficier depuis 2000 des formations en sécurité, en sûreté et au renforcement de l'anglais technique dans ces domaines.

Ads by Google

Copyright © 2013 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.