21 Janvier 2013

Mali: Donné pour mort, le journaliste Kader Touré est bien vivant

Le journaliste Kader Touré n'a pas été tué par les islamistes qui occupent sa ville de Gao, contrairement à ce qu'indiquaient plusieurs sources, ce samedi 19 janvier.

Plusieurs journalistes, dont notre correspondant au Mali, ont pu lui parler ce dimanche. La confusion a régné tout au long du week-end au sujet de cette affaire, symptôme de la difficulté d'informer sur la situation à Gao, une ville aujourd'hui presque complètement coupée du monde.

Plusieurs sources annonçaient samedi soir la mort de ce journaliste bien connu à Gao, notamment pour avoir continué à faire tourner sa radio dans des circonstances difficiles, sous le contrôle des islamistes. Une information relayée, entre autres, par un adjoint au maire de Gao, le directeur d'une autre radio privée de la ville, un habitant et même un communiqué du gouvernement.

Mais depuis, l'intéressé, Kader Touré, a lui-même pu contacter RFI par téléphone satellitaire. Et il assure qu'il est à Gao, bien vivant : « Je me porte très bien. Je ne me reproche absolument rien. D'ailleurs ça fait quelques temps que je ne passe même pas sur l'antenne pour donner des informations. Je ne sais pas ce que l'on me reproche. Je suis vraiment très étonné d'entendre cette information qui est venue de nulle part ».

Un enregistrement que plusieurs de ses confrères ont pu écouter. Ils certifient qu'il s'agit de la voix du responsable de Radio Hania. Alors certains s'interrogent : y a-t-il eu volonté de manipulation ? Si oui, par qui, pourquoi ? La deuxième partie du récit relayé samedi par plusieurs sources évoquait un soulèvement populaire contre les islamistes du Mujao encore présents à Gao. Mais rien de cela n'a pu être confirmé.

Une confusion qui illustre en tout cas la difficulté d'informer sur Gao, une ville aujourd'hui isolée, où les réseaux de téléphonie mobile sont coupés depuis une semaine. Presque aucune communication n'est possible, à moins de posséder un téléphone satellitaire.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.